Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parquet Courts
Light Up Gold  (What's Your Rupture ?)  juin 2013

Pour se faire une idée de ce que font les Parquet Courts, il est intéressant d'aller sur un site de vidéos en ligne pour y retrouver leur performance live chez KEXP, disponible sur la chaîne de la célèbre radio américaine. 30 minutes à fond, le temps d'une dizaine de chansons. Que des tubes héritant autant du rock américain (les garçons sont texans et vivent à New York) que du punk anglais.

Vu, revu et mille fois entendu me direz-vous. C'est vrai. Le truc, c'est que les gars sont super bons, ont des dégaines à la Damon Albarn et sortent un son hérité autant des Ramones que des Pistols, du rock des early 70's que de Weezer pour le sens des mélodies simplissimes et complétement géniales à la fois. Cet album est totalement jubilatoire et régressif et il est inutile d'aller chercher des références du passé pour décrédibiliser l'ensemble, ça ne marchera pas !

"Borrowed thyme" devrait suffire à vous faire plonger dans le rock énergique, naïf et efficace des Parquet Courts. Aussi facile à comprendre qu'à mémoriser. Le groupe ne s'encombre pas d'accords, ni d'arrangements inutiles. Les morceaux tiennent sur des gimmicks imparables sans chercher la puissance des décibels à tout prix et une énergie que l'on espère rester longtemps l'âme de ce jeune groupe qui nous arrive sans qu'on l'attende et qui se pose d'emblée comme ceux que l'on espérait pour venir botter les fesses des Strokes, devenus désormais plus matures et moins excitants.

Sur ce, je vous laisse, je vais me refaire 30 minutes de cure de vitamines rock. A Parquet Courts, chronique courte, en espérant qu'elle soit aussi efficace sur votre désir d'achat que le disque le sera sur votre envie de danser.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
La chronique de l'album Wide Awake! de Parquet Courts
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Parquet Courts en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Parquet Courts en concert au Grand Mix (jeudi 13 novembre 2014)
Parquet Courts en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Parquet Courts en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Parquet Courts
Le Bandcamp de Parquet Courts
Le Myspace de Parquet Courts
Le Facebook de Parquet Courts


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=