Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Château en Suède
A La Folie Théâtre  (Paris)  juin 2013

Comédie dramatique de Françoise Sagan, mise en scène de Ariane Raynaud, avec François Baillon, Clément Bourdeleau, Eva Freitas, Sidonie Gaumy, Clément Martin, Yoni Nahum et Laure Roldès.

La première de "Château en Suède" de Françoise Sagan s'est tenue en 1960 au Théâtre de l'Atelier. En 2013, la Suède est devenue l'autre pays du polar, Stieg Larsson, Henning Mankell ou le couple Maj Sjöwall - Per Wahlöö ont montré au fil de leurs romans noirs l'envers de la sociale-démocratie à la suédoise.

Ce n'était certainement pas l'objectif de Sagan, pourtant ses personnages agissent tous en parfaits psychopathes. Sagan quitte l'univers des oisifs bourgeois français pour dresser le portrait d'une famille de nobles décadents dont la famille vit, durant l'hiver, à l'écart du monde, isolé par la neige.

L'arrivée d'un cousin éloigné va transformer le quotidien, fait de parties de piquet au coin du feu, en marivaudage, en un jeu complexe de sentiments qui fera exploser les faux-semblants et les protocoles rigides qui rythment la vie au Château Falsen.

La Compagnie de la Troupe en Bois a décidé de s'intéresser d'abord aux côtés grinçants, décalés, voire absurdes, de la pièce pour transformer cette comédie de mœurs en un vaudeville humoristique  proche de la partie de cluedo.

Sur scène, il y a d'abord Sidonie Gaumy dans le rôle d’Agathe, constamment suivie de son fidèle domestique, le vieux Gunther, interprété par François Baillon. Gardiens des traditions et des inavouables secrets de famille, les deux acteurs conservent, à de rares exceptions près et de ce fait, particulièrement remarquées, une rigidité de circonstance.

Il y a Hugo, le mari bigame, qui maintient sa première épouse, Ophélie, en détention dans sa chambre. Dans ces rôles, Clément Bourdeleau et Eva Freitas appuient sur le principal trait de caractère de leur personnage. Pour Hugo, massif et qui aime la vie simple et sans questionnements métaphysiques, Clément Bordeleau accentue les sourires francs, les répliques dites d'une voix forte, ou les regards noirs. Ophélie, rendue folle par l'isolement, bénéficie du sourire innocent d'Eva Freitas et de ses explosions hystériques ou malicieuses.

Yoni Nahum interprète le cousin de Stockholm, Frédéric. Il est au cœur de toutes les intrigues qui ont lieu au château. Tour à tour séducteur naïf puis gibier apeuré, Yoni Nahum montre une palette de jeu solide.

Complètent la distribution Laure Roldes et Clément Martin dans les rôles respectifs d’Eléonore et de Sébastien, frère et sœur aux rapports quasi incestueux, qui font preuve à la fois de potentiel comique et d'une belle élégance de jeu.

En choisissant d'aborder la pièce de Sagan sous un angle comique et de thriller sentimental, la metteur en scène, Ariane Raynaud multiplie les clins d’œil. On pense à "Huit femmes" de François Ozon pour le rythme, la danse ou l'omniprésence de musiques modernes comme Björk ou Klaus Nomi en décalage du visuel, mais aussi à "Scoubidou" pour les personnages cachés dans des portraits accrochés au mur qui surveillent les autres protagonistes.

Ariane Raynaud impose donc une lecture moderne et résolument comique de la pièce de Françoise Sagan.

Il faut aussi saluer le travail réalisé par Thalassa Albertin sur le décor et les costumes, travail rendu possible par une quarantaine de contributeurs à un projet de crowdfunding.

Une histoire délirante, des répliques cinglantes et qui font mouche, une mise en scène vive, de jeunes acteurs volontaires et énergiques, la version de" Château en Suède" par la Troupe en Bois est une réussite.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=