Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Magnifica presenza
Ferzan Ozpetek   (juillet 2013) 

Réalisé par Ferzan Ozpetek. Italie. Comédie. 1h46. (Sortie 31 juillet 2013). Avec Elio Germano, Margherita Buy, Vittoria Puccini et Giuseppe Fiorello.

Pour son neuvième film, Ferzan Ozpetek, le plus italien des Turcs, a choisi un sujet léger, une petite bulle de savon cinématographique parfaite pour s'envoler en été.

Pietro, acteur en pointillé qui rate tous ses castings, est un homme optimiste malgré ses déboires professionnels et amoureux. La preuve : il vient d'emménager dans une grande maison au cœur de la capitale italienne.

Mais il lui découvre vite un petit moins : elle est habitée ou plutôt hantée par huit personnages étranges tout droit sortis d'une "comédie à téléphone blanc" comme les affectionnait le régime fasciste dans les années trente ou quarante.

Comme il est seul à voir cet octuor en fracs et en fanfreluches, il est soupçonné par son entourage d'avoir complètement perdu les pédales, ce qui ne paraît guère surprenant pour son excentrique cousine.

Ozpetek n'est pas Pirandello, et ses huit personnages sont davantage en recherche de leur destin que de leur auteur. S'en suit une comédie charmante, prétexte à une réflexion sans prétention sur la création littéraire et cinématographique.

Ces gentils fantômes n'ont pas vocation à s'amuser des humains et n'ont de cesse que de reprendre le cours de leur vie évidemment fracassée par la guerre. On prendra plaisir à partager les conversations de Pietro et de ses encombrants colocataires qui pourraient sortir de l'univers de Pierre Le-Tan ou de Floc'h et Rivière.

Élégant de facture, plaisant à regarder, "Magnifica Presenza" rappellera au bon souvenir du public français un réalisateur dont il avait déjà apprécié quelques films comme "Hammam, le bain turc".

Ce sera aussi l'occasion de revoir Elio Germano qui, de film en film, de "Respiro" à "La Nostra Vita", confirme qu'il est un acteur indispensable au cinéma transalpin, cinéma qu'on est aussi heureux de retrouver capable de jouer ce genre de partition.

Comme on l'a déjà vu cette année avec "L'intervallo" et comme on le verra dans les semaines à venir avec "Miele", "Cha Cha Cha" et "Chaque jour que Dieu fait", le cinéma italien est de retour.

Raison de plus d'aller voir "Magnifica Presenza" de Ferzan Ozpetek, un film qui donne au mot "divertissement" ses lettres de noblesse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=