Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Breeders
Last Splash 20th Anniversary Tour  (Le Bikini, Toulouse)  lundi 27 mai 2013

En cette période faste en rebondissements pour les membres de la famille Pixies (sortie d’un nouveau single intéressant, le premier depuis 2004, désertion de Kim Deal, annonce d’une tournée automnale), il est temps de revenir sur le chouette concert des Breeders au Bikini de Toulouse en mai dernier.

On ne va pas se mentir, il n’est guère question ici de philanthropie : le groupe cède seulement à la tendance lucrative du moment, se retourner vers les albums qui ont marqué leur époque et fêter l’anniversaire de leur sortie via une tournée commémorative.

Belle & Sebastian (If You’re Feeling Sinister), Pixies (Doolittle), Primal Scream (Screamadelica), Low (The Great Destroyer), Sonic Youth (Daydream Nation), (les restes de) Joy Division (Unknown Pleasures) pour ne citer qu’eux, se sont déjà prêtés de bonne grâce à l’exercice.

On parle ici du 20ème anniversaire de Last Splash, album culte de toute une génération, porté par le tubesque "Cannonball" qui signera la cinglante réponse de Kim Deal (fraîchement débarquée des Pixies, sabordés par leur leader) aux efforts en solo de l’ancien ami Frank Black.

Réduire ce second album au seul "Cannonball" serait criminel, tant le disque regorge d’hymnes accrocheurs et de pépites mélodiques. C’est donc le cœur léger et nostalgique que je rejoins la longue file de quadras qui patientent déjà devant le Bikini. Etonnamment, le concert n’est pas complet. En même temps, quelques discussions avec mes jeunes collègues de bureau m’ont permis de comprendre que le cœur de cible est supérieur à 35 ans, la plupart ignorant même l’existence du groupe.

J’ose dire que je ne m’attendais pas à grand-chose : la prestation des sœurs Deal à la Route du Rock en 2008 (certes victimes (volontaires ?) d’un son catastrophique) ayant laissé à mes oreilles un souvenir très amer. Je passe sur la première partie, un groupe local de rock énervé qui a certainement pris son pied ; l’attente est comblée par quelques titres du magnifique album de Broken Bells quand soudain le groupe déboule sans crier gare et sans fioriture : "nous sommes les Breeders et nous allons jouer Last Splash", tout est dit ! Les tons rouges des lumières mettent joliment en valeur les draperies blanches qui s’étendent derrière la scène. Le groupe est présent dans son (quasi) line-up d’origine : les sœurs Deal hilares (plus décontractées tu meurs), le retour de Josephine Wiggs à la basse (et son regard toujours sévère) et même la charmante Carrie Bradley (en charge des cordes sur Pod et Last Splash) ; seul Jim MacPherson manque à l’appel, remplacé par un batteur efficace dont je n’ai pas retenu le nom.

Première surprise, le son est plutôt bon (voire même très fort) et la voix et le timbre de Kim sont intacts. Le groupe semble bien s’amuser et déroule l’album dans l’ordre et la bonne humeur. Il n’y a pas longtemps à attendre pour voir le public, très sage, donner un peu de la voix ("Cannonball" occupant la deuxième place des 15 titres). Tout n’est pas parfait mais l’attitude et les sourires emportent tout, avec en plus de gros efforts pour essayer de communiquer en Français. Les sœurs Deal sont en grande forme(s) et tournent à l’eau minérale, le public assiste à cette kermesse, les yeux grands ouverts histoire de ne pas en perdre une miette.

"Roi" donne à Josephine l’occasion de s’essayer à la batterie (avec presque une amorce de sourire au coin des lèvres) et l’on ne voit pas le temps passer tant les titres s’enchaînent avec efficacité.

La célébration s’achève après une ultime reprise de "Roi" ; s’en suivent les remerciements d’usage envers l’accueil (et le cuisinier !) du Bikini, puis le groupe s’accorde un break avant de revenir pour quelques titres plus hétérogènes. Des morceaux majoritairement issus de l’album Pod (la reprise "Happiness is a Warm Gun", "Oh !", "Lime House"), ainsi que des EP Safari et Head to Toe. On peut regretter l’absence de titres postérieurs mais ce n’était manifestement pas le cadre.

Le groupe se retire comme il était venu, en toute simplicité. A l’ancienne. Les oreilles encore fumantes, on finit par faire de même. C’est qu’on n'a plus 20 ans, nous…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mountain battles de The Breeders
La chronique de l'album All Nerve de The Breeders
The Breeders en concert à La Cigale (18 avril 2008)
The Breeders en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
The Breeders en concert au Festival La Route du Rock 2008
The Breeders en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de The Breeders LSXX
Le site officiel de The Breeders
Le Myspace de The Breeders
Le Facebook de The Breeders


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=