Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Christopher Owens
Lysandre  (Turnstile / Fat Possum)  janvier 2013

L’aventure Girls fut courte mais intense. Longue de deux albums et un EP, Owens y mis fin abruptement en annonçant qu’il restreignait la créativité des autres membres du groupe.

Pourtant, en un marathon de 3 années et avec un rock qui s’inspirait librement des années 50, 60 et 70, ils réussissaient à créer de nouveaux standards. "Lauren Marie", "Vomit", "Big Bad Mean Motherfucker" et bien évidemment "Lust For Life" étant des titres à l’énergie monstre, compris entre une certaine nostalgie et les débordements que l’on imagine caractéristiques à la jeunesse. Il suffit de se souvenir de la version censurée du clip de "Lust For Life", encore visible sur Vimeo pour s’en convaincre. (Seth Bogart de Hunx and His Punx y fait un caméo… mémorable).

Le premier album solo d’Owens fut donc accueilli avec un souffle de soulagement par une grande partie des fans du groupe. En effet, non seulement le talent d’écriture et de composition de l’artiste allaient se perpétuer, mais celui-ci allait aussi offrir un écrin nouveau à sa musique, une forme nouvelle qu’il n’aurait pu imaginer au sein de son groupe.

Owens présente Lysandre comme une leçon de vie, sous entendant par-là, sa brève aventure avec une fille portant le même nom rencontrée durant une tournée dans le sud de la France (on soupçonne que les faits se soient déroulés au midi festival de 2008).

Romantique et naïf, l’album n’en est pas moins ingénieux que poétique. Joueur, le chanteur va jusqu’à poser une série de questions rhétoriques faussement innocentes à son auditeur : "What If Everything As Been Said Before ?" / et si tout avait déjà été dit ? sur le titre "Love Is In The Ear Of The Beholder". Et de justifier ainsi l’exploitation du thème maintes fois utilisé et apparemment jamais éculé de l’amour.

Ici, le thème se perd d’ailleurs avec cette fameuse charmeuse française qui hante l’album à la manière d’un fantôme vengeur qui frappe là où on ne l’attend plus. Mis en musique sous le nom de "Lysandre’s Theme", elle est à la fois sujet et boucle sonore qui se répète tout du long des 11 pistes, en apparaissant à de nombreuses reprises. Owens n’hésite pas à lui donner des arrangements différents confinant à la mièvrerie romantique de "A Broken Heart" ou "Lysandre", alors que sur "Riviera Rock" il lui offre un aspect classieux grâce à l’utilisation de cuivres !

Mention spéciale pour les titres "New York City" et "Here We Go Again", chansons les plus girlesques de l’album. Car finalement, Christopher Owens marque définitivement la distance entre sa carrière solo et son ancien groupe. Et malgré cela, on se surprend plusieurs fois à rechercher l’empreinte de Girls au détour de chaque piste. Si Owens a bel et bien tourné la page, il est possible que ce ne soit pas encore le cas pour les fans du groupe qui pourront considérer l’album faible sur la longueur, quand les chansons prisent une à une s’avèreront être de petits bijoux d’écriture à fleur de peau.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Christopher Owens
Le Myspace de Girls
Le Facebook de Christopher Owens


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=