Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Docteur Glas
Manufacture des Abbesses  (Paris)  août 2013

Comédie dramatique de Hjalmar Söderberg, mise en scène de Hélène Darche, avec John Paval et Sofia Maria Efraimsson.

Dès qu’il entre en scène, il se passe quelque chose. Élégant, bienveillant, jovial, presque sautillant, le Docteur Glas monologue en regardant parfois en direction des spectateurs.

Son cabinet cossu, avec un canapé, quelques fauteuils et une table où il rédige son journal intime et ses ordonnances, confirme toutes les qualités qu’on lui suppose d’emblée : chaleureux, compréhensif, attentionné, s’étonnant de tout ce qu’on lui confie, de tout ce qu’il découvre de l’âme humaine.

Avec une flamme qui ne s’éteindra pas, John Paval donne au médecin suédois, passé complètement à côté de sa vie amoureuse quoique débordant d’amour, une formidable force tragique. N’ayant pas vécu, il est confronté en permanence à la vie des autres, avec le pouvoir suprême, celui d’en changer le cours.

En ce tout début de vingtième siècle, dans la Suède encore sous l’emprise d’une église protestante rigoriste défendant le modèle patriarcal, commencent à apparaître les prémisses d’une nouvelle société, plus libre de mœurs et garantissant des droits égaux aux femmes.

En prenant fait et cause pour Helga Gregorius, épouse malheureuse du pasteur Gregorius, le docteur Glas s’emporte contre le machisme dominant, mais cette femme qu’il libère sera aussi celle qui, sans même le savoir, l’emprisonnera dans un amour impossible.

Hjalmar Söderberg reprendra cette thématique dans son chef d’œuvre, écrit un an après "Docteur Glas", "Gertrud", pièce qui permettra au grand cinéaste danois, Carl Theodor Dreyer, de réaliser lui aussi une variation inoubliable sur un amour pur qui ne pourra jamais se réaliser.

Dans son adaptation de "Docteur Glas", roman monologué, John Paval s’est rapproché de "Gertrud" en introduisant sur scène le personnage d’Helga Gregorius, dont la présence dans son cabinet paraît souvent plus rêvée que réelle. On soulignera la délicatesse des scènes entre John Paval et Sofia Efraimsson, frémissante dans le rôle d’Helga.

Leur face à face ne peut que bouleverser. Même si la Suède de 1905 ne s’y prêtait peut-être pas, on osera parler de romantisme, un romantisme noir que la mise en scène d’Hélène Darche sait exacerber.

Alternant lumière, pénombre et obscurité, emportant le spectateur sous des torrents de musiques poignantes, Hélène Darche a su peu à peu faire monter la tension du récit. Chacun, désormais, comprend et partage les dilemmes moraux d’un docteur idéaliste, qui a le pouvoir de vie comme celui de mort, et qui n’a pas ou plus le droit d’aimer.

On n’oubliera pas la prestation de John Paval, dont le soupçon d’accent américain renforce le charme d’une voix toujours interrogative qu’il sait utiliser autant pour chanter, pour s’emporter ou pour rassurer. On lui saura aussi gré d’avoir su transformer un texte qui s’inscrivait dans une réalité datée en une pièce intemporelle porteuse de sentiments universels.

"Docteur Glas" est donc, d’ores et déjà, un des spectacles qui marquera la saison théâtrale 2013-2014.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022

et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=