Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anna von Hausswolff
Ceremony  (City Slang)  juin 2013

"Libère-moi, Seigneur, de la mort éternelle, en ce jour de terreur : Quand les cieux seront ébranlés avec la Terre : Alors tu viendras juger le monde par le feu. Je serai, moi, tremblant, et rempli de frayeur, lorsque viendra le jugement, et la colère à venir. Quand les cieux seront ébranlés avec la terre. Ce jour-là sera un jour de colère, de calamités et de misère ; un grand jour, terriblement amer. Alors tu viendras juger le monde par le feu. Donne-leur, Seigneur, le repos éternel : et que la lumière perpétuelle brille sur eux."

La Suédoise, à la fois chanteuse, auteur, compositrice et claviériste, Anna von Hausswolff a sorti son premier disque Singing From The Grave en 2010. Malgré son titre sombre et pas forcément très engageant, l’album était rempli de mélodies fragiles, de douces ballades baignées de lumière. Si le terme gotique pouvait être employé, c’était plutôt dans le sens d’Opus Francigenum ou plus précisément de Gotique rayonnant.

De gotique, il en est encore question avec ce Ceremony sorti en 2012 et ce, dès la pochette faite d’un gros plan sur des tuyaux d’orgue dans des teintes sombres. Mais on parlera de gotique flamboyant cette fois tellement la musique a progressé. L’orgue, le grand orgue même, est donc au centre de ce disque. C’est avec une certaine intelligence et sensibilité qu’Anna von Hausswolff joue avec les diversités de tons, de sons, de timbres et de couleurs, même si elle n’utilise pas tous les registres de l’orgue préférant le plus souvent les plus graves, profonds et les plus feutrés. "Epitaph Of Theodor", premier titre de l’album, en est un parfait exemple.

C’est sur le deuxième titre "Deathbed" que la magie opère définitivement grâce à ce mélange d’une voix faisant penser à Kate Bush ou Johana Newsom, d’une atmosphère mélodique proche du label 4AD et d’harmonies faites à l’orgue. De la Funeral pop selon son propre aveu. Ce qui frappe dans ce disque, en plus de cette étonnante luminosité qui se dégage de ces mélodies et de ces enchaînements harmoniques, de cette singularité qui émane de cette musique et cette capacité à évoluer entre musique "classique", drone, post-rock et pop, c’est l’utilisation de l'espace et du temps, et des détails et couleurs qui s’y cachent.

Si parfois Anna von Hausswolff tombe dans des travers Floydien (période Division Bell) sur "Epitaph Of Daniel" et "Liturgy Of Light" notamment ou dans un mélange pas du meilleur goût de New-age et de musique folklorique (Harmonica), on y entend surtout des esprits vagabonds, le vent souffler, la neige tomber, les arbres bruisser dans les forets Scandinaves. On y entend aussi les harmonies de compositeur comme Maurice Duruflé, Charles Tournemire ou Jehan Alain. Ce disque vous prend aux tripes. Un superbe clair-obscur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dead Magic de Anna Von Hausswolff
La chronique de l'album All Thoughts Fly de Anna von Hausswolff
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty

En savoir plus :
Le site officiel de Anna Von Hausswolff
Le Bandcamp de Anna Von Hausswolff
Le Soundcloud de Anna Von Hausswolff
Le Facebook de Anna Von Hausswolff


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=