Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marie-Flore - Ottilie [B] - Hologram
La Flèche d'Or  (Paris)  mardi 15 octobre 2013

Difficile de trouver le fil conducteur qui reliait entre eux les trois groupes réunis à la même affiche en ce 15 octobre à la Flèche d’Or : Marie-Flore, Ottilie [B] et Hologram. Si ce n'est peut-être l'espoir de l'industrie du disque de tenir The Next Big Thing.

C’est avec la danoise Marie-Flore, que débutait la soirée. Son folk-rock a séduit Pete Doherty pour lequel elle a récemment ouvert lors des concerts français de l’égérie défoncée et souvent AWOL de the Kooples. Mais comme il est parfois difficile de conjuguer les obligations professionnelles et le début de certaines soirées, nous prions la jeune chanteuse de nous excuser d’avoir manqué l’intégralité de son set. Ce qu’on regrette d'autant plus que les compte-rendus des concerts de Marie-Flore sont unanimement salués par des adjectifs laudateurs.

C’est donc avec Ottilie [B] que ma soirée débute. La jeune femme dont l'accent trahit les origines du sud-ouest de la France concourait, avec son album, pour le prix France Inter / Télérama du meilleur premier album francophone de l'année. Seule en scène, s'accompagnant tantôt d'une guitare, tantôt de claviers, d'un accordéon et réalisant des boucles à l'aide de pédales d'effets, son univers musical surprend, étonne et détonne. Elle sort aussi des sons de gorge inattendus qu'elle intègre aux chansons. Tout chez ce petit de bout de femme brune respire l'énergie et la générosité. Lorsqu'elle connaît un problème technique pour brancher sa guitare et ses pédales d'effets, elle invite les spectateurs à la retrouver pendant le changement de plateau pour une version acoustique.

Son interprétation de "Madame Rêve" joue sur les ambiances et accentue l'érotisme de la chanson d'Alain Bashung. En fin de set, elle salue le public et descend dans la fosse pour aller embrasser les techniciens du lieu. Généreuse jusqu'au bout, elle prend sa guitare et, chose promise, chose due, propose aux spectateurs qui ne se sont pas éclipsés, qui pour boire une bière, qui pour fumer une cigarette, de l'accompagner un peu à l'écart de la salle où elle va interpréter la chanson sur laquelle elle avait eu un problème. Malgré les essais de sono pour le groupe suivant, assise dans un canapé, avec les spectateurs qui l'entourent, elle se lance dans une version acoustique sans fard de la chanson sur laquelle elle avait eu de problèmes techniques. Sur scène, Ottilie [B] a été une révèlation, une artiste lumineuse avec un coeur gros comme ça.

Changement de plateau pour Hologram. Changement d'ambiance aussi. Sur le papier, le groupe emmené par une des chanteuses du groupe néo novö diskö, La Femme, et le frère de Soko, semble prometteur. Signés chez Mute, leur premier simple disponible en digital est sympathique. Sur scène, plongés dans des ombres bleutées, le groupe propose une ressucée de pop à la Lush, agrémentée de lexomyl à la louche. Claviers vieillots, voix mal posées, rien ne décolle. La matrice branchouille a accouché d'un projet mal ficelé et surtout pas assez travaillé. On préfèrera le boucan des Holograms, avec un s pluriel, aux chansons peu abouties d'Hologram.

Au final, c'est Ottilie [B], par son énergie et sa générosité, qui se révèle l'artiste la plus prometteuse et la plus originale de la soirée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Marie-Flore en concert au Festival BitterSweet(paradise) 2013 - Dimanche
L'interview de Marie-Flore (20 janvier 2009)
La chronique de l'album By the Dozen de Marie Flore
Marie Flore en concert au Divan du Monde (15 février 2008)
Marie Flore en concert à L'Aéronef (dimanche 31 octobre 2010)
L'interview de Marie Flore (jeudi 18 décembre 2014)
La chronique de l'album Histoire d'O2 de Ottilie [B]
La chronique de l'album Passage de Ottilie [B]

En savoir plus :
Le site officiel de Marie-Flore
Le Myspace de Marie-Flore
Le Facebook de Marie-Flore
Le site officiel de Ottilie [B]
Le Myspace de Ottilie [B]
Le Facebook de Ottilie [B]
Le Bandcamp de Hologram
Le Facebook de Hologram

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Marie Flore (18 décembre 2014)
Marie Flore (30 novembre 2012)
Marie Flore (20 janvier 2009)
Ottilie [B] (10 novembre 2014)


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=