Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sébastien Tellier
Confection  (Record Makers)  octobre 2013

Sébastien Tellier explique son nouveau disque Confection de cette manière : "Quand je compose seul au piano, les yeux fermés, je peux trouver des thèmes qui n’auront pas leur place sur mes albums pop. Je les ai regroupés sur cette récréation, qui signe mon retour à la véritable musique, avec orchestre philharmonique, cordes, vents, cuivres et mon piano qui a servi pour La Ritournelle".

Tout est dit. Ce Confection est donc une récréation, une parenthèse. Ici point de concept mais juste des thèmes plus ou moins arrangés qui confèrent à ce disque de faux airs de Bande Originale. Terminées les élucubrations du plus ou moins raté de My God Is Blue et autres délires mystico-rigolos, Sébastien Tellier réapparaît quasiment comme au presque premier jour (Politics, 2004). C'est surtout le retour à une musique beaucoup plus écrite, peut-être plus classique ou savante dans sa composition.

Alors que vaut réellement ce confection ? Tellier est-il empêtré dans les fils de la composition comme l’aimeraient tellement ses détracteurs ? Sebastien Tellier fait-il de la musique d’ascenseur ou invite-t-il à un voyage intérieur ? Verre à moitié plein ou à moitié vide, en fonction de son degré d’amour pour la musique du barbu, Confection alterne le meilleur avec l'anecdotique. Introspectif, cérébral, le disque parlera plus à l’affect qu’aux jambes, cinématographique (certains morceaux ont failli se retrouver sur des films), ce nouveau disque est d’abord et avant tout instrumental (mené par une certaine science du trio piano, basse, batterie et de l’orchestration, merci Emmanuel d’Orlando).

Si le festin n’est pas toujours de choix, je vous conseille fortement d’éviter l’horrible, pathétique et même pas drôle pour le coup "Waltz", les passables "Delta Romantica", "Coco et le labyrinthe", les redondantes versions II et III de "L’amour naissant" qui ne peuvent pas prétendre à être un thème et variations ou l’aquatique "Curiosa". Tellier invite à sa table, ou a son piano, des illustres comme Delerue, Vannier, Gainsbourg, De Roubaix ou Komeda.

C’est par un "Adieu" que Confection commence. L’humour est toujours là. Envolée lyrique, sobriété romantique, espace harmonique, élitisme et une petite touche de concerto pour une voix de Saint-Preux. Tout le disque ou presque est résumé dans ce titre. La croisée des chemins entre musique savante et pop (plus ou moins élaborée). Pas grand-chose à retenir de "L’amour naissant", pale ersatz (rythmique et harmonique) en moins bien de "La Ritournelle". Par contre, on ne méprisera pas la mélancolie et la subtile orchestration d’"Adieu mes amours" qui aurait pu souligner les courbes nues de B.B.

Tellier aime jouer avec les codes, s'il capte avec génie la quintessence d’un style musical, c’est aussi pour mieux le confronter avec son époque ou tout du moins une certaine vision, comme sur "Hypnose", "Coco" ou "Adieu mes amours". Le tout avec ce fameux humour dont il ne se dépare jamais. Un disque donc mi-figue mi-raisin qui confortera les critiques tout comme les amoureux de la musique du bonhomme sans vraiment emporter une véritable passion…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Politics de Sébastien Tellier
La chronique de l'album Sessions de Sébastien Tellier
La chronique de l'album Sexuality de Sébastien Tellier
La chronique de l'album My God Is Blue de Sébastien Tellier
La chronique de l'album L’Aventura de Sébastien Tellier
Sébastien Tellier en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
Sébastien Tellier en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Sébastien Tellier en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
Sébastien Tellier en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre
L'interview de Sébastien Tellier (avril 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Sébastien Tellier
Le Bandcamp de Sébastien Tellier
Le Myspace de Sébastien Tellier
Le Facebook de Sébastien Tellier


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=