Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Luz
It’s Alive  (Hardly Arts)  octobre 2013

Nouveaux venus chez Hardly Arts (Shanon and the Clams, Hunx and His Punx), le quatuor exclusivement féminin originaire de Seattle, La Luz, réussit à prendre un premier départ énergique.

Hâtivement catégorisé dans le sous genre du surf rock, le groupe composé de Shana Cleveland (guitare), Abbey Blackwell (basse), Marian Li Pino (batterie) et d’Alice Sandhal (clavier) démontre une maîtrise musicale allant chercher du côté de la musique roots, latino ou encore folk vintage. Il faut dire que le bien nommé It’s Alive se permet d’aligner une petite collection de perles assez variées qui, enfilées bout à bout, finissent par livrer une parure réussie.

Ainsi, l’ingénieux titre d’ouverture "Sure As Springs", captive l’auditeur sans difficulté, entre sa guitare aux rythmes surannés (mais assumés) et un clavier clairement psychédélique. D’emblée, le ton est alors donné et la folie qu’évoque ce titre, dissimule à peine la précision du jeu des quatre filles qui amalgament les genres dans un esthétisme sonore de bon goût.

Et comme le sous-entend le titre de l’album, l’entité déborde de vie et les artistes s’avèrent être aussi joueuses que professionnelles. Même des titres à vocations instrumentales telles que "Phantom Feelings" suscitent des sourires de connivence, tant cette absence de parole, écho au titre, (traduisible par "Sentiments Fantômes") participe à un effet tout autant classieux que mystérieux.

Ailleurs, avec un chant alternant entre distance, harmonie vocale et lascivité (un peu comme The Sandwitches), la part belle est souvent faite à des productions qui collent aux voix comme une seconde peau. Un effet qui est évident sur l’envoûtant "You Can Never Know". Titre aussi sexy que l’affirme ses paroles ("How I want you so, You can never know") sur lequel la recherche de l’extase prend des allures de traversée du désert. D’abord avec une litanie de syllabes qui sont étirées avec style, ensuite avec un air de guitare qui semble vouloir donner forme, à lui seul, à la production. Plein d’une chaleur propre à prolonger l’été, un titre comme "Sunstroke" se retrouvera, quant à lui, sur un terrain entre Tarentino et un jeu musical digne d’un "guitar hero". Cette combinaison se suffisant à elle-même pour démentir les comparaisons trop faciles d’avec les girls band (type The Sangri-las) qui, sans être hors de propos, se retrouvent être un peu réductrices.

Mais La Luz, on le sent à travers tout l’album, est surtout un groupe qui a pour vocation le live. Et tout aussi réussi que peut être It’s Alive, ce dernier n’arrive que par à-coup timide à évoquer l’euphorie dont le groupe doit être le véhicule lors de leurs shows. Pour autant, l’album reste une réussite qui évolue sur une corde raide tendue entre l’ombre et la lumière, ou plutôt entre des développements sonores fleurant bon la nostalgie et des vocalismes entêtants.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Weirdo Shrine de La Luz
La chronique de l'album Floating features de La Luz

En savoir plus :
Le site officiel de La Luz
Le Bandcamp de La Luz
Le Facebook de La Luz


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=