Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brigitte Fontaine
J'ai l'honneur d'être  (Silène / Universal Music)  septembre 2013

Brigitte Fontaine dans son dernier album J'ai l'honneur d'être fait la démonstration de son écriture plus acérée que jamais et d'une vigueur toujours plus neuve. Elle réussit une synthèse ambitieuse : parler de notre époque et quitter les rives pour rejoindre un continent universel de luxe et de volupté.

Notre demi-mondaine, notre clocharde princesse est resplendissante. Elle peint la laideur et la cruauté en poète et renverse les codes et les normes pour créer une profusion de sens et d'émotions. J'ai l'honneur d'être est une chronique détachée du temps, du présent à la bêtise au front de taureau comme dit Baudelaire. La traversée prend de nouvelles dimensions avec une bibliothèque sous la main. Baudelaire évidemment dans maintes évocations de préciosité, de dandysme dans une nature réenchantée et un désarroi d'Albatros aux ailes de géant. Brigitte veut des becs et pas des crocs, plus oiseau que mammifère, plus Icare que Minotaure. Les bals allument les désirs et le prétendant enflammé est gentiment éconduit : encore un Nemours qui reste sur le carreau : sa lettre brûlée avant que d'être lue. Rrose Selavy et les renoncements font aussi de bon roman, ah Princesse de Clèves bien prudente.

Nichée sur l'Ile Saint-Louis, elle est des beaux quartiers, enfin du bout des griffes, et au con d'Irène elle répond par un joli delta, blason/gazon de femme fatale au désir vivant. Les mots sont des bijoux indiscrets, dessous chics, dans le flou des gestes de Manet, le regard perçant. Brigitte nous parle de la permanence des mythes, en ciblant droit le système nerveux, fêtant le lexique, le français avec l'appétit d'une entomologiste. Un peu trop à l'étroit dans son époque, derrière une étiquette aussi petite qu'un timbre poste, Brigitte Fontaine a pourtant de quoi fasciner. Il suffit de s'arrêter sur "Les hommes préfèrent les hommes". Marivaux n'a pas dit autre chose dans l'Ile aux Esclaves. Car enfin nous avons des preuves : les photos des équipes de sport, de défilés/parades militaires, des conseils d'administration, du personnel politique, des groupes de rock, des enterrés au Panthéon, des collectifs d'artistes (surréalistes, Nouvelle Vague, Monty Python...).

Brigitte Fontaine est inflexible, incorruptible. Elle n'a jamais varié de ses principes : tendre avec les exclus et raide avec les escrocs. Elle ne dit pas autre chose dans "Au Diable Dieu", exaspération nuancée devant toutes ces guerres de chapelles et ces prétextes à la haine. Merle moqueur, merle railleur.

Cette exigence hors catégorie s'allie (avec deux ailes) à l'inventivité d'Areski Belkacem, qui compose et arrange la presque totalité de l'album. Jean-Jacques Vannier est venu apporter son coup de patte sur les deux titres : "La pythonisse" et "Les crocs", dans un respect profond pour l'univers de Brigitte Fontaine. Cette recherche formelle imprégnée des musiques du monde donne une saveur intemporelle à ce nouvel album.

J'ai l'honneur d'être est une oeuvre majeure. A bon entendeur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rue Saint Louis en l'île de Brigitte Fontaine
La chronique de l'album Libido de Brigitte Fontaine
Brigitte Fontaine en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
Brigitte Fontaine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Brigitte Fontaine (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de Brigitte Fontaine
Le Facebook de Brigitte Fontaine


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=