Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Radio Elvis
Juste avant la ruée  (Autoproduit)  juillet 2013

4 titres, 22 minutes, présentations avec Radio Elvis, Juste avant la ruée.

Des guitares entêtantes, une voix grave venue de nulle part, des premiers mots lancés comme un ricochet sur un lac tranquille… Goliath, une voix d’Elvis à la française, du rock gaulois dans tout ce qu’il sait faire de classe, entre le petit doigt levé et la tasse de thé, le dandy-british n’est pas loin, mais le romanesque est d’ici.

Radio Elvis s’affilie à Noir désir, Bashung, Dominique A et les 16 Horsepower. D’accord. Il s’est inspiré des univers de Magritte et Jack London. D’accord. Donc il n’y a plus rien à dire ? Bien sûr que si, il y a toujours quelque chose à dire.

Radio Elvis a tout fait lui-même avec les dix doigts de ses deux mains. L’EP m’est arrivé avec un post-it sur lequel étaient écrites les coordonnées complètes d’un certain Alfred. Oui, je sais, a priori sans importance, et tout le monde s’en fiche, mais au même moment, je m’étais entichée d’une rétrospective toute en frisson d’angoisse d’Hitchcock… Je ne vous raconte pas le drame.

Bref, j’ai trouvé un peu d’Hitchcock dans Radio Elvis. Ce côté visionnaire, ce calme avant la tempête, cette exigence de la perfection. Sans me pencher au-delà du raisonnable sur la qualité des accords (héhé), la musique semble toute propre, toute lisse, sans déchirures, sans grattement. Non ! Je n’ai pas dit qu’elle n’avait pas de volume, bien au contraire, mais sa profondeur est comme les ronds dans l’eau du lac placide, parfaitement symétrique, d’une régularité frôlant le démoniaque.

Et c’est là que le français du rock s’en va pour que l’angliche du rock s’en vienne, pragmatique, chantant "Juste avant la ruée" avec un flegme tout britannique. Je ne suis pas non plus certaine que la France soit plus spontanée. Allez hop ! Terminé les clichés ! (pourtant c’était drôle).

Radio Elvis ne chante pas seulement la symétrie et l’homothétie parallèle toute cartésiennement mathématique, il chante le voyage. "Homme libre, tu chériras la mer" (mon ami Victor Hugo), La traversée ne représente pas seulement le voyage physique, mais le voyage psychique… les souvenirs… les regrets… les remords… les amis… les emmerdes…

Il chante ce qui touche le peuple ! Le cheminement intérieur, les choix du destin, les plus petits contre les plus forts…. L’amûûûûûûrrrr ! Si vous ne retrouvez pas un petit bout de vous chez Radio Elvis, et bien c’est que vous êtes tout vides au-dedans de l’intérieur de vous-même. Un peu de poésie, du romanesque et ce petit frisson entre angoisse et perte de repères.

Une seule respiration… Ce bruyant silence dans la maison vide, juste avant que les oiseaux ne trouvent la piste du méchant loup pour rentrer dans la maison : la cheminée. Et Radio Elvis est là, juste là. Cherchez bien. Il rassure, calme, frémissant à petits bouillons retenus et tellement délicat ! Un vrai gentleman.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Radio Elvis parmi une sélection de singles (janvier 2016 )
La chronique de l'album Les Conquêtes de Radio Elvis
Radio Elvis en concert à Interview (lundi 13 janvier 2014)
Radio Elvis en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - mercredi 29 avril
Radio Elvis en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
Radio Elvis en concert au Festival Bonsoir Paris #1 (édition 2015) - vendredi 11 décembre
Radio Elvis en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Radio Elvis en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de Radio Elvis
Le Bandcamp de Radio Elvis
Le Myspace de Radio Elvis
Le Facebook de Radio Elvis


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Radio Elvis (13 janvier 2014)


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=