Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sans elle(s)
Théâtre du Temps  (Paris)  novembre 2013

Comédie dramatique de Amy, mise en scène de Amy Baty et Emilie Schnitzler, avec Charlotte Audebram et Anne Ostazewski.

Pourquoi a-t-il été décidé qu'il fallait séparer les deux amies ? Qui pouvait en prévoir les conséquences ? Une relation intense d'enfants qui réfléchissent sur la vie : leur modèle le plus proche qu'est leur mère et leur futur de femme, est devenue une faute, un événement dangereux à briser.

L'une, dans sa vie d'adulte en garde à jamais la nostalgie, l'autre s'est arrangée avec cette péripétie par attachement à sa mère. Les mères, les filles : les femmes en somme. Comment elles sont préparées à jouer leur rôle, restreintes dans leur élan, acclimatées à leur supposé destin.

Simone de Beauvoir écrit dans "Le deuxième sexe" : on ne naît pas femme, on le devient". "Sans elle(s)" semble ajouter que c'est au prix de toutes sortes de mutilations. Arrêter une relation féconde entre deux fillettes en est un exemple. Limiter les ambitions par certains préjugés ou l'excision en sont d'autres.

Comme si l'épanouissement revêtait une menace pour la société, l'ordre, la reproduction, la domination masculine. Qui donnent ce verdict sans appel, ce retour à la bienséance, à la vie moyenne : une vie sans excès, qui ne sort pas du cadre, une vie à moitié, comme ces deux amies pour toujours séparées ?

Dans "Sans elle(s)" ce sont les mères, potiches, hystériques, coincées, terrorisées qui sèment la discorde telles Némésis la déesse de la vengeance. Le texte d'Amy Baty s'affranchit de l'ordre chronologique des séquences et retrace les vies des deux amies dans des tranches de vie qui viennent se répondre les unes aux autres.

Une jeune femme malade, stressée, nerveuse dans les transports en commun, en quête de l'Idée de l'Amie et puis, l'autre qui se rassure, se convainc que sa vie est bien comme elle est jusqu'au moment où le manque affectif vient la chatouiller. Deux points de départ qui mettent le public à la recherche d'une explication : c'est quoi le rapport ?

Ainsi la pièce n'est-elle jamais une démonstration appuyée, pesante. Amy Baty travaille par touches, des mots sensibles qui trouvent un écho. Que les femmes soient souvent en compétition les unes par rapport aux autres. Qu'un collectif de femmes suscitent les questions : "mais elles n'aiment donc pas les hommes.." dites sur le ton du dégoût avec force sous-entendus. Le souci de plaire malgré l'inconfort: talons, corset, chemiers et jupes en hiver. Voilà qui fait forcément partie de nos expériences.

Charlotte Audebram et Anne Ostaszewski sont deux comédiennes à l'énergie communicative. Elles se complètent parfaitement sur scène et se glissent avec dérision dans les personnages des deux gamines et des deux mères. Elles pourraient, cependant, atténuer certains excès d'expressions pour alléger l'ensemble.

Cela dit "Sans elle(s)" est un spectacle réjouissant, autant par l'intelligence de son propos que par le jeu des jeunes comédiennes. Et ça fait du bien.

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=