Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cul de Sac & Damo Suzuki
Abhayamudra  (Strange Attractors)  novembre 2004

Damo Suzuki a réussi ces dernières années à faire oublier son étiquette un peu écrasante d'ex chanteur de Can en créant une œuvre en mouvement qui n'a pas à rougir des prouesses expérimentales de l'ancien mythique groupe allemand. A travers sa tournée sans fin sous le nom de Damo Suzuki Network, Damo propose des concerts-expériences dont le line-up est composé de musiciens tirés de la scène locale souterraine qu'il visite : pas un super backing-band jetable à la The Fall mais une rencontre de musiciens pour improviser autour des personnalités, influences et inspirations en compétition.

Si l'improvisation pure est un genre qui peut faire peur pour son coté arty poussé a l'extrême, la richesse et la variété des prestations de ces formations improvisées fait s'évanouir tous les a-priori. Rencontrer le Network en concert, c'est partir à l'inconnu tout en sachant être surpris et enflammé, une remise en question de la nature du concert et de la musique sans prise de tête, par dessus tout une expérience sonique hypnotique et violente.

Ce double disque capte une part particulière des prestations de Damo Suzuki, ce dernier ayant effectué sa tournée pendant de nombreuses dates (quarante en deux sessions) avec le même groupe. Et il ne s'agit de rien de moins que du groupe d'avant-rock américain Cul de Sac à qui on doit notamment le disque Ecim qui participera de manière décisive à l'ébullition de la nouvelle vague du tout début des années 90. Le groupe mené par Glenn Jones n'est par ailleurs pas inhabitué des collaborations de première classe, on retiendra ainsi le projet commun avec le regretté guitariste de génie John Fahey.

Sur les plus de deux heures de concerts enregistrées dans une qualité irréprochable tout en gardant l'énergie du live, toute la variété des expressions de Damo nous est proposé, la richesse des constructions et des sons des musiciens du groupe bostonien lui permettant de voyager d'une transe à une autre, tantôt contemplatif inaudible ou guttural à la Phil Minton, murmures mystiques, hystérie communicative, jamais dans une impasse et toujours habité entre grâce et vertige. Les concepts un peu théoriques de communication tacite entre les musiciens et de work-in-progress deviennent ici naturels dans une démonstration confondante mélangeant kraut-prog, influences indiennes, psychédélisme, drones ambiants et expérimentations diverses dans une direction commune en perpétuelle évolution.

On peut seulement se demander si vu le nombre de concerts communs ayant été donnés par la formation, l'association n'est pas passée du stade de l'improvisation à celui de la composition autour de ressorts découverts en improvisation. Question à laquelle on ne peut pas répondre ici mais qu'il restera à poser au groupe. Quelle que soit la réponse on trouverait des raisons de s'étonner : la complexité des constructions suggère une écriture bien rodée, la musique ne traversant jamais un des tunnels que rencontrent inévitablement les prestations totalement free, mais la flamme et la liberté des morceaux nous hurlent le contraire. Un voyage riche et vivant difficile à décrire mais qui met à genou.

Si c'est avant tout en concert qu'il faut découvrir le groupe – les musiciens des tournées françaises (membres de Sun Plexus, Permanent Fatal Error…) étant spécialement excellents dans cet exercice (en plus expérimental et moins proche de Can) et n'ont pas a rougir du CV de Glenn Jones et ses amis – ce double disque donne une photographie d'excellente qualité du meilleur de ce que peut proposer actuellement le Network, ceci en fait un document unique, indispensable et super-kiffant.

Ca vous nique la tête.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Damo Suzuki en concert au Festival MOFO 2004


Loopkin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=