Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 1ère édition des P'tits Molières
Comédie Caumartin  (Paris)  25 novembre 2013

Pour couronner sa première année, l’Association Les P’tits Molières (regroupant 15 théâtres affiliés de moins de 100 places) présentait à la Comédie Caumartin, à l’invitation de sa directrice Denise Petitdidier, sa première cérémonie au cours de laquelle étaient dévoilées les premières récompenses pour la saison 2012-2013 et remis les premiers trophées aux lauréats.

Réalisés par Joêlle Isnardon, ces trophées magnifiques allient en un harmonieux mariage de velours et de verre, la beauté et la fragilité du spectacle vivant.

Cette fragilité donna d’ailleurs lieu à un faux accident à l’occasion d’un sketch où un trophée se brisa mais visionnaires les P’tits Molières ignoraient sans doute qu’un des lauréats, sans doute emporté par l’excitation, ferait subir volontairement le même sort au sien, à la consternation du public et de son metteur en scène.

Il faut dire qu’en terme de ratages, les auteurs de la soirée avaient pris les devants et par des sketchs souvent bien réalisés (même si un peu de sobriété n’aurait pas fait de mal) avaient décidé d’illustrer tous les ratés possibles en pareille cérémonie (chute donc, mais aussi problèmes techniques, personnalités absentes, revendications diverses ou interlocuteurs bavards).

Le tout donna lieu à une cérémonie truffée de gags, d’imprévus et de claques, à l’image du Président d’honneur Patrick Haudecoeur, drôle et décontracté, qui lança la soirée d’un ton badin et malicieux.

S’ensuivit un vrai -faux duplex avec Jean-Claude Dreyfus, une complètement fausse conversation téléphonique avec Fabrice Luchini (imité par Christophe Truchi) et plein d’autres intermèdes écrits et joués par les talentueux Marjolaine Humbert, Brice Borg, Jérémie Milsztein, Christophe Truchi, Valentin Papoudof, Yoan Masson, avec le metteur en scène de la soirée, Jérôme Tomray (le président des P’tits Molières) en Monsieur Loyal.

Le moment le plus réussi fût incontestablement un beau et spectaculaire combat d’épée réglé par le même Jérôme Tomray, spécialiste du genre, et réunissant une demi-douzaine de combattants.

Il ne manquait plus à cette équipe d’animation qui avait tout prévu, que de prévoir un soupçon d’émotion. Heureusement, celle-ci vint de certains lauréats qui n’éprouvèrent ni le besoin de faire de l’humour, ni de casser le matériel mais simplement de remercier leur équipe et souvent aussi les organisateurs, le jury ou le public.

Ce fût le cas d’Alice Gérard (meilleure comédienne) dont la simplicité fût à l’image de sa gentillesse ou encore du duo Laure Majnoni-Sophie Hoyer (meilleur spectacle jeune public) visiblement étonné d’être là. Il y eu également la seule des P’tits Molières à ne pas faire de gags (mais participa brillamment au combat d’épée) : Alexandra Gobillot, trésorière de l’association, qui trouva les mots justes pour remercier tout le monde.

Les grands gagnants de la soirée furent sans conteste la Compagnie Ozagué pour "Le Baiser de la veuve" récompensé 2 fois (Meilleur spectacle tout public et Meilleur comédien) et la Brainstorming Compagnie pour "Brainstorming" (Meilleure mise en scène et P’tits Molière d’honneur).

Pour ces deux sympathiques compagnies remarquablement douées, ces prix présagent déjà d’une seconde carrière : "Le Baiser de la veuve" joué actuellement au Théâtre Douze a gagné le droit de se produire au prochain Off d’Avignon (un mois de représentation offert par le Théâtre Le Verbe fou). Quant à "Brainstorming", il reviendra dans la capitale pour un show case à la Comédie Caumartin ainsi que pour plusieurs dates au Théâtre Pixel. Ne ratez pas ces deux formidables spectacles.

Pour une première, ce fût donc une belle première et tous les invités ne regrettèrent pas l’heure et demie d’attente pour certains, digne d’un concert de star. Mais la star était bien présente ce soir-là et planait au dessus de la Comédie Caumartin. Il s’agissait d’un certain Jean-Baptiste Poquelin…

 

 
En savoir plus sur les lauréats :

Le site officiel des P'tits Molières


Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=