Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 1ère édition des P'tits Molières
Comédie Caumartin  (Paris)  25 novembre 2013

Pour couronner sa première année, l’Association Les P’tits Molières (regroupant 15 théâtres affiliés de moins de 100 places) présentait à la Comédie Caumartin, à l’invitation de sa directrice Denise Petitdidier, sa première cérémonie au cours de laquelle étaient dévoilées les premières récompenses pour la saison 2012-2013 et remis les premiers trophées aux lauréats.

Réalisés par Joêlle Isnardon, ces trophées magnifiques allient en un harmonieux mariage de velours et de verre, la beauté et la fragilité du spectacle vivant.

Cette fragilité donna d’ailleurs lieu à un faux accident à l’occasion d’un sketch où un trophée se brisa mais visionnaires les P’tits Molières ignoraient sans doute qu’un des lauréats, sans doute emporté par l’excitation, ferait subir volontairement le même sort au sien, à la consternation du public et de son metteur en scène.

Il faut dire qu’en terme de ratages, les auteurs de la soirée avaient pris les devants et par des sketchs souvent bien réalisés (même si un peu de sobriété n’aurait pas fait de mal) avaient décidé d’illustrer tous les ratés possibles en pareille cérémonie (chute donc, mais aussi problèmes techniques, personnalités absentes, revendications diverses ou interlocuteurs bavards).

Le tout donna lieu à une cérémonie truffée de gags, d’imprévus et de claques, à l’image du Président d’honneur Patrick Haudecoeur, drôle et décontracté, qui lança la soirée d’un ton badin et malicieux.

S’ensuivit un vrai -faux duplex avec Jean-Claude Dreyfus, une complètement fausse conversation téléphonique avec Fabrice Luchini (imité par Christophe Truchi) et plein d’autres intermèdes écrits et joués par les talentueux Marjolaine Humbert, Brice Borg, Jérémie Milsztein, Christophe Truchi, Valentin Papoudof, Yoan Masson, avec le metteur en scène de la soirée, Jérôme Tomray (le président des P’tits Molières) en Monsieur Loyal.

Le moment le plus réussi fût incontestablement un beau et spectaculaire combat d’épée réglé par le même Jérôme Tomray, spécialiste du genre, et réunissant une demi-douzaine de combattants.

Il ne manquait plus à cette équipe d’animation qui avait tout prévu, que de prévoir un soupçon d’émotion. Heureusement, celle-ci vint de certains lauréats qui n’éprouvèrent ni le besoin de faire de l’humour, ni de casser le matériel mais simplement de remercier leur équipe et souvent aussi les organisateurs, le jury ou le public.

Ce fût le cas d’Alice Gérard (meilleure comédienne) dont la simplicité fût à l’image de sa gentillesse ou encore du duo Laure Majnoni-Sophie Hoyer (meilleur spectacle jeune public) visiblement étonné d’être là. Il y eu également la seule des P’tits Molières à ne pas faire de gags (mais participa brillamment au combat d’épée) : Alexandra Gobillot, trésorière de l’association, qui trouva les mots justes pour remercier tout le monde.

Les grands gagnants de la soirée furent sans conteste la Compagnie Ozagué pour "Le Baiser de la veuve" récompensé 2 fois (Meilleur spectacle tout public et Meilleur comédien) et la Brainstorming Compagnie pour "Brainstorming" (Meilleure mise en scène et P’tits Molière d’honneur).

Pour ces deux sympathiques compagnies remarquablement douées, ces prix présagent déjà d’une seconde carrière : "Le Baiser de la veuve" joué actuellement au Théâtre Douze a gagné le droit de se produire au prochain Off d’Avignon (un mois de représentation offert par le Théâtre Le Verbe fou). Quant à "Brainstorming", il reviendra dans la capitale pour un show case à la Comédie Caumartin ainsi que pour plusieurs dates au Théâtre Pixel. Ne ratez pas ces deux formidables spectacles.

Pour une première, ce fût donc une belle première et tous les invités ne regrettèrent pas l’heure et demie d’attente pour certains, digne d’un concert de star. Mais la star était bien présente ce soir-là et planait au dessus de la Comédie Caumartin. Il s’agissait d’un certain Jean-Baptiste Poquelin…

 

 
En savoir plus sur les lauréats :

Le site officiel des P'tits Molières


Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=