Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le monde aigri, le monde est bleu
Nicolas Brulebois  (Jacques Flament Editions)  novembre 2013

Se laisser dérouter, n’est-ce pas la meilleure façon d’être sur la bonne voie ? Cette question m‘est venue quand j’ai refermé le livre de Nicolas Brulebois, Le monde aigri, le monde est bleu, chez Jacques Flament Editions.

Nicolas a eu le bon goût de rassembler ses brèves parues dans différents journaux comme Fakir, Kamikaze, Le Coq des Bruyères… D’aucuns répondraient que c’est bien le seul bon goût dont il fait preuve. Jugeons sur pièce :

"Branlette collective : Les Printemps Arabes prouvent que quand un peuple se prend en main, les dictateurs finissent par gicler."

- Hum, c’est frais, c’est très frais.

Adeptes des pince-fesses chez les ambassadeurs, passez votre chemin, ça ne vous concerne pas. Ecrire des brèves, c’est un talent, l’alliage de la concision, des jeux de mots et d’une tournure d’esprit subversive. Le recueil se divise en plusieurs chapitres : il se lit aussi bien d’une traite qu’en discontinu, selon l’humeur du moment.

Il y en a pour tous les styles : du lettré ("Le ravissement de LOL V.Stein : Marguerite Duras était mdr en écrivant ça") au musicien (Queen of Belgium : I want to break frites") ou les salariés ou les obsédés sexuels (Dicton harcèlement sexuel : Qui se ressemble s’assemble, qui fréquente la même boîte, s’emboîte"). En clair, le livre devrait plaire à pas mal de monde. Nous sommes las des blagues de blondes, des Monsieur et Madame ont un fils, de plus incapables de nous souvenir de l’une d’entre elles pour un quart d’heure de gloire dans une réunion de famille.

Nicolas Brulebois (qui me permet de l’appeler Nicolas) est un ami, mais vous aurez compris à travers l’échantillon que son travail se défend très bien tout seul. Certains comiques ont dévoilé la poésie de l’humour, d’autres ont illustré l’humour vache. Ils ont mis en scène des clowns ou des types détestables. Ils ont eu tous probablement le rêve de transformer ce monde "lourd comme un couvercle", en jouant, en trouvant dans un précipité inédit, la formule humoristique qui fait mouche. Le travail et la dextérité se soupçonnent à peine. Peu de personnes sont pourtant capables de ce genre d’exercice. D’autant que l’effort est contagieux, puisque que c’est aussi le nôtre, celui des lecteurs qui décryptent la blague.

Faut-il donner d’autres exemples, je prends parmi mes préférées : "Ames errantes aberrantes : Copenhague : Un touriste tué par un camion-poubelle sans chauffeur (info authentique parue dans un quotidien) : Décidément il y a toujours quelque chose de pourri , au royaume de Danemark". Ou "Vêtements à emporter : Sur une plage nudiste, on peut acheter des frites avec du ketchup mais sans mayo".

Si vous ne comprenez pas, n’ayez pas de honte à vous faire aider. C’est assez de citer Le monde aigri, le monde est bleu, je pense vous avoir convaincu que vous utiliserez mieux votre argent, votre temps, en achetant ce livre qu’en changeant de niveau dans World of Warcraft. Et sinon, je reprends la réplique de Michel Poiccard (Jean-Paul Belmondo) dans A bout de Souffle : "si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la ville, si vous n’aimez pas la montagne, allez vous… !"

 

Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=