Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bertrand Betsch
La nuit nous appartient  (03H50 / Musicast)  novembre 2013

Bertrand Betsch n'a jamais cherché la facilité. Encore une fois, ce n'est pas avec La nuit nous appartient qu'il renoncera à ce qui rend ses disques si chers au cœur d'une poignée de fans.

L'auteur compositeur interprète de l'album La Soupe à la Grimace bénéficie du soutien sans faille d'une poignée d'aficionados depuis qu'il a commencé sa carrière. C'était à la fin des années 90 sur Lithium, ses voisins de label s'appelaient Dominique A, Holden, Diabologum, Françoiz Breut et Mendelson entre autres, des artistes qui, encore aujourd'hui voire surtout aujourd'hui, comptent dans le paysage rock et chanson de l'hexagone. Après être passé sur plusieurs labels, Bertrand Betsch officie désormais sur le sien, 3h50. En quatre années, il sort cinq albums, dont le dernier en date, La nuit nous appartient, un double-album de vingt-six titres. C'est ce qu'on appelle le panache. C'est bon de retrouver si rapidement ce chanteur dont on guettait, lorsqu'il était chez PIAS ou chez Delabel, les inédits qu'il distribuait généreusement via son site personnel.

Espérons que La nuit nous appartient rencontre enfin un public en accord avec le talent de son interprète, car ce disque a tous les atouts pour enthousiasmer autant l'amateur de chanson française que le chercheur de pépites pop.

Malgré un format double-album en complet décalage avec notre époque de zapping forcené, Bertrand Betsch accroche l'auditeur dès la première écoute. Il faut dire qu'il sait composer des tubes immédiats : une mélodie qu'on retient, des formules qui claquent. Sur le premier disque, il enchaîne les morceaux dans lesquels quelques mots bien choisis se répètent, et créent un effet de familiarité instantanée. Parmi celles-ci, "J'aimerais que tu me dises", "Amour", "Le moulin de la mémoire", "Je ne fais que passer"...

La poésie de Betsch est riche d'images, de mots légèrement surannés. Les thèmes qu'il aborde ont évolué avec le temps. Certes, le ton général reste sombre (le splendide "Encore un jour sur la Terre", "Parce que") mais des lueurs apparaissent par endroit : "Et la nuit est là" (malgré son ouverture à la batterie qui rappelle le "Atrocity Exhibition" de Joy Division avant de s'orienter vers une mélodie bien plus légère), "La puissance de l'espoir" ou "Sous la peau".

Ce disque reste à hauteur d'homme, avec ses faiblesses qui côtoient ses envolées. Certaines chansons peuvent sembler ne servir qu'à mettre en valeur les suivantes, ou certaines compos parfois un peu fauchées, mais tant de véritables perles sombres, chantées d'une voix comme ensablée, attendent seulement qu'on vienne les ramasser que ce disque s'imposera certainement, au fil du temps, comme un de ceux qui auront marqué cette année 2013 qui s'achève.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pas de bras, pas de chocolat de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La chaleur humaine de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Je Vais Au Silence de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Le temps qu'il faut de Bertrand Betsch
La chronique de l'album My love is for free de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La Vie Apprivoisée de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Tout doux de Bertrand Betsch
La chronique de l'album Pour mémoire de Bertrand Betsch
La chronique de l'album La traversée de Bertrand Betsch
Bertrand Betsch en concert au Café de la Danse (9 mars 2005)
Bertrand Betsch en concert au Festival Détours de chant #16 (édition 2017)
L'interview de Bertrand Betsch (23 janvier 2007)
L'interview de Bertrand Betsch (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch - Seconde partie (janvier 2012)
L'interview de Bertrand Betsch (dimanche 17 novembre 2013)
L'interview de Bertrand Betsch (février 2015)
L'interview de Bertrand Betsch (mecredi 11 mai 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Bertrand Betsch
Le Soundcloud de Bertrand Betsch
Le Myspace de Bertrand Betsch
Le Facebook de Bertrand Betsch


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bertrand Betsch (11 mai 2016)
Bertrand Betsch (17 novembre 2013)
Bertrand Betsch (4 mars 2012)


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=