Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Bonheur... terre promise
 Laurent Hasse    (décembre 2013) 

Réalisé par Laurent Hasse. France. Documentaire. 1h34. DVD (Sortie 26 décembre 2013).

Un sac à dos, une boussole, Laurent Hasse a quitté Paris par un train de nuit. Arrivé dans les Pyrénées, il a décidé de traverser Paris en ligne droite jusqu'à la mer du Nord.

À pied "parce qu'il a une revanche à prendre sur les automobiles", avec une caméra et une question à poser aux gens qu'il va rencontrer, qui vont lui offrir un café, voire l'héberger : "C'est quoi le bonheur"...

Renversé par une voiture trois ans auparavant, après un long coma, un corps meurtri qu'il s'est efforcé de reconquérir malgré de nombreuses séquelles, le voilà donc parti pour une longue traversée d'un pays dont il va redécouvrir la diversité, les contrastes, les beautés et éviter autant que possible toute sa face sombre...

Sa belle voix off, pleine d'élan et d'allant, rythme cette marche singulière. Une vieille dame joviale qui vit dans la même maison depuis sa naissance inaugure son voyage, suivie de militaires en tenue de camouflages dans la forêt, puis d'une bande d' "intellectruelles", qui se construisent une grande maison loin de tout...

C'est parti ! Laurent traverse une France d'abord sans habitants, ce qui ne l'empêche pas de filmer sur la route une grenouille écrasée par une bande de motards...

Dans sa promenade sociologique sur les petites routes, loin des villes bruyantes et effrayantes, Laurent trouve et se retrouve. Lui qui a perdu l'odorat dans son accident, hume l'air d'un pays toujours riche en différences, un pays mal aimé parce que mal raconté.

En moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, on est à ses côtés dans des pays qui "ont de la gueule", des régions meurtris par la modernité. On croise partout des chevaux, des poules, des chèvres et des chevreaux et des gens chaleureux malgré la pauvreté, les épreuves ou la solitude.

Peu à peu, on se doute qu'il faudra qu'il se heurte à l'obstacle du périphérique et des banlieues. On ne dira pas comment il s'en sort mais ce sera sport. Occasion aussi de montrer des petits gars des cités bien loin des clichés médiatiques...

Pour faire partager sa route, Laurent Hasse sait jouer des temps forts et des temps vides. Son montage est simple et introduit toujours sans brusquer les personnages qui se succèdent. Quelques plans de paysages, d'animaux sauvages ou domestiques, quelques plans reflétant son ombre marchante sur le marron d'une lisière de forêt, quelques considérations sur son voyage, et le voilà chez d'autres gens, d'autres vies...

Il parle, il écoute, il contemple. Sans jugement, sans aucune image pour faire le malin. Et tout ça, ça fait d'excellents humains qui appartiennent à la même communauté dont ils ignorent qu'elle est une fraternité...

Dans ce "Voyage en France" tout personnel, qu'il a opportunément décidé de faire en hiver pour éviter les touristes, le cinéaste se fait autant pèlerin que témoin, autant acteur que contemplateur... Est-on si loin du "Sadhû" hindou que l'on a découvert ici-même il y a quelques semaines ?

Exercice de beauté et de bonté, commencé dans la solitude et le silence, "Le Bonheur... terre promise" de Laurent Hasse croise enfin la foule et le bruit à l'intérieur du carnaval de Dunkerque... avant de s'achever face à la mer, à ses vagues, à son horizon sans fin...

C'est un film particulièrement adapté au DVD. On peut s'amuser à des arrêts sur images, à faire tous les jours une étape en compagnie du cinéaste, et même peut-être un jour à envisager de prendre à son tour la route et de se remettre dans ses pas. On peut parier qu'on n'y fera pas forcément les mêmes rencontres, mais qu'elles seront aussi nourrissantes et apaisantes que celles du film.

"Le Bonheur... terre promise" de Laurent Hasse est un film fort, plein d'émotions et de mélancolie. Un film que l'on aimera, comme certains bons livres, avoir à ses côtés dans les périodes de doute parce que si l'on additionne tous les petits bonheurs qu'il contient, on obtiendra quelque chose de plus fort que le simple bonheur individuel.

En le cherchant, c'est en fait de l'amour que Laurent Hasse aura trouvé et réussi parfaitement à transmettre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=