Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Philomena
Stephen Frears    (janvier 2014) 

Réalisé par Stephen Frears. Grande-Bretagne/France/Etats-Unis. Drame. 1h38 (Sortie 8 janvier 2014). Avec Judi Dench, Steve Coogan, Sophie Kennedy Clark, Anna Maxwell Martin et Peter Hermann.

Ces dernières années, le cinéaste de "Prick up your ears", de "My Beautiful Laundrette" semblait en semi-retraite sur la question sociale, s'amusant à filmer sans perdre son talent des histoires sans beaucoup d'enjeux ("Tamara Drewe", "Lady Vegas") ou préférant la satire type "Guignols" au film politique ("The Queen").

Avec "Philomena", Stephen Frears a réveillé son regard et porté à l'écran une histoire forte qui met en cause la puissante église catholique irlandaise.

Tout au long de "Philomena", il va dénoncer les Tartuffe, les puissants, les conservateurs avec la fougue d'un jeune cinéaste qui a tourné son premier film en 1968.

Des politiciens britanniques à l'Église catholique, en passant par les "néo-cons" reaganiens ou bushiens, tous se donnent la main pour maintenir au gré des époques une société bloquée, dominée par une caste bien pensante absolument sans pitié pour les petits qu'elle tient sous sa coupe ou qu'elle manipule.

"Philomena" raconte l'histoire hélas vraie de ces filles mères irlandaises des années quarante et cinquante, "rééduquées" par des "bonnes" sœurs pour "expier leur péché de chair", et à qui, de surcroît, on a retiré leurs enfants pour les faire adopter par de riches américains, qui savaient alors être généreux avec l'Institution pourvoyeuse de bébés...

"Philomena" de Stephen Frears décrit une Irlande contemporaine de celle de "L'Homme tranquille" de John Ford. Elle en est la face sombre. La riante contrée fordienne, avec ces prêtres paillards et rubiconds, ses autochtones insouciants et compréhensifs, est bien loin de celle de Frears avec ses religieuses hystériques, calculatrices et très très peu charitables.

La force du film est de confronter un membre marginalisé de la nomenklatura, admirablement joué par Steve Coogan qui ressemble à un Jean Dujardin qui aurait eu du talent sans avoir un Oscar, au témoignage d'une de ces victimes du puritanisme mercantile de l'Église irlandaise.

Parfaite une fois de plus, Judi Dench est une vieille dame digne que le malheur n'a pas abattu et, divine surprise, quelqu'un qui a gardé la foi du charbonnier. On se doute que Frears se délecte de leur face-à-face à la fois "physique" et "métaphysique".

L'athée qui pense bien, c'est-à-dire contre l'injustice faite à cette femme, se heurte au pardon chrétien de cette victime pour ses bourreaux. Il est en plein doute : maintenant que ce patricien connaît et estime Philomena, il sait qu'elle n'est pas bête, qu'elle n'aime pas son bourreau... mais qu'elle a une grandeur d'âme que cet intellectuel pur produit d' "Oxbridge" ne supposait pas aux "gens de peu"...

Ce qui aurait pu n'être qu'une dénonciation manichéenne devient peu à peu une réflexion sur la complexité du monde. Mené sous une forme d'enquête, où l'on peut flâner autant que s'énerver, "Philomena" de Stephen Frears nécessitera un bon paquet de kleenex.

Habile, élégant, filmé par un sacré bon cinéaste, "Philomena" est une œuvre humaniste que l'on n'oubliera pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=