Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mère et fils
Calin Peter Netzer  (janvier 2014) 

Réalisé par Calin Peter Netzer. Roumanie. Drame. 1h52 (Sortie 15 janvier 2014). Avec Luminata Gheorghiu, Bogdan Dumitrache, Ilinca Goia et Natasa Raab.

Pour illustrer le sujet le plus rebattu depuis 1895, "théâtre et cinéma", "Mère et fils" de Calin Peter Netzer est peut-être le film parfait.

Ici, aucune contestation : on n'est pas loin du théâtre. Tout l'enjeu du film est dans les mots.

Une mère plus que possessive parle sans arrêt de son fils, proche de la quarantaine et toujours pas débarrassé de son excessive domination.

Le scénario voulant que celui-ci renverse et tue un enfant en voiture, voilà sa mère obligée de parler aux policiers, à la famille de la petite victime.

Ce sera l'occasion d'une scène mémorable où cette architecte d'intérieur, machine à parler, machine à convaincre, machine à imposer ses vues, se retrouve face à la mère de l'enfant renversé, et parvient à la faire pleurer sur le sort du sien, sans qu'on sache vraiment si elle est sincère ou si elle cherche à éviter que la famille éplorée ne le poursuive pour homicide par imprudence...

Même le spectateur, qui connaît ses arrière-pensées, peut se laisser duper par le jeu superbe de la maman du chauffard. Théâtralité pure, donc, dans cette démonstration impressionnant de l'actrice Luminita Gheorghiu. Mais aussi cinéma puisqu'à chaque fois, les discussions ne sont pas filmées sans s'adapter à la situation.

A la caméra agitée, tremblante, portée, allant d'un personnage à un autre dans les discussions générales du début du film aux plans séquences économiques en déplacement de caméra pendant le tête-à-tête poignant des deux mères, Calin Peter Netzer multiplie les manières de filmer, de penser les mots dits et de les montrer à l'écran et cela jusqu'à la lumineuse dernière image de l'ultime plan qu'il saisit à travers un rétroviseur...

Si Calin Peter Netzer franchit un cap certain avec ce film qui a bien mérité son Ours d'Or à Berlin, et qui révèle une actrice prodigieuse sous les traits de Luminita Gheorgiu, il faut aussi souligner l'importance du scénariste Razvan Radulescu. Car, quand on parle de "nouvelle vague" roumaine, il en est le quasi-responsable puisqu'il a écrit successivement  les scénarios des films roumains les plus marquants de la décennie : "Mardi après Noël", "Shelter", "Boogie", "4 mois, 3 semaines, 2 jours", "La Mort de Dante Lazarescu".

Dans une période où fleurissent les adaptations théâtrales de films, on recommandera aux auteurs et adaptateurs en mal d'idées de s'intéresser à la plume formidable de Razvan Radulescu.

Pour l'heure, qu'ils aillent voir "Mère et fils" de Calin Peter Netzer, ils découvriront une œuvre cinématographique qui sait habilement jouer sur la théâtralité pour traiter d'un sujet sensible et qui aboutit à l'essence de l'émotion dans un final époustouflant, non dans le spectaculaire, mais dans la mesure, la simplicité et le non-dit.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=