Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La femme de Rio
Nicolas Rey & Emma Luchini  (Editions Au Diable Vauvert)  janvier 2014

Difficile d'aborder ce livre sans de nombreux a priori dès la découverte de la couverture.

D'abord les deux noms qui signent ce court ouvrage d'une petite soixantaine de pages format poche, écrit gros et aux marges trop larges ne sont pas inconnus. Il y a d'une part Nicolas Rey, l'écrivain demi-mondain abonné aux plateaux de Canal+. Demi-mondain parce qu'il semble passer la moitié de son activité à expliquer ses addictions passées dès qu'on lui tend un micro, soit bien plus de temps que derrière son traitement de texte. La mèche grise savamment ébouriffée et promenée devant toute caméra allumée qu'il croise lui donne l'image qu'il est à la littérature ce que BHL est à la philosophie, un personnage médiatique dont la profession est connue car imprimée à l'écran sous son nom. Cependant aujourd'hui plus personne ne semble capable de citer le moindre de ses ouvrages.

D'autre part, le second nom inscrit sur la couverture du livre est celui d'Emma Luchini, compagne de Nicolas Rey à la ville, et fille de..., cinéaste qui à son actif trois courts et un long (comme on dirait devant la machine de Caméra Café au rez-de-chaussée de M6) dont encore une fois personne n'est capable de citer un seul titre. On la classe volontiers plus facilement dans les personnalités qui ont acquis leur talent à travers un acte administratif de naissance que dans la grande famille des artistes. A longueur de gazettes, ce couple étale donc le drame de sa notoriété improductive.

Ce court ouvrage ressemble à s'y méprendre à un clou supplémentaire à planter dans le cercueil de l'intérêt qu'on pourrait porter à l'un ou à l'autre des auteurs. Scénario d'un court-métrage tourné par Emma Luchini pour Canal+, avec Nicolas Rey pour acteur principal, le texte a pour personnage principal un écrivain addict qui, le temps d'une nuit, imaginera en compagnie d'une inconnue la vie d'amour qu'ils auraient pu vivre ensemble.

La patte de Nicolas Rey est bien présente puisqu'il nous ressert, comme dans son précédent roman, L'amour est déclaré, et malgré le minuscule nombre de signes pour composer le texte, ses obsessions pour Virginie Efira, présentatrice de M6, et pour la sodomie. Au milieu de ce texte où une fille "habillée en fluo" écoute de la "drum'n bass" et roule "en scoot", ce qui montre à quel point les auteurs sont déconnectés de la réalité, l'extrait le plus construit semble être le message du répondeur téléphonique, répète deux fois en trois pages sur cinquante.

Ce genre d'ouvrages désespère du monde de l'édition et de la production cinéma en montrant de manière évidente qu'un carnet d'adresses bien fourni vaut mieux que du talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La Beauté du geste" du même auteur

En savoir plus:
Le Facebook de Nicolas Rey


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=