Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Prince
Théâtre 71  (Malakoff)  janvier 2014

Spectacle d’après Nicolas Machiavel conçu et mis en scène par Laurent Gutmann, avec Thomas Blanchard, Luc-Antoine Diquéro, Maud Le Grévellec, Shady Nafar et Pitt Simon.

En des temps où la chose politique et les péripéties de la gouvernance sont au coeur de luttes politiciennes et d'une actualité parfois triviale, le spectacle conçu par Laurent Gutmann constitue une cure de jouvence libératoire et jubilatoire.

A cette fin, par le biais d'une transposition, aussi hardie que brillante et loufoque, dans le monde du travail et à l'échelle de l'individu, il éprouve, avec autant de pertinence que d'impertinence, la réalité contemporaine des moeurs politiques à la lumière d'un traité - exemplaire par sa sagacité politique et intemporel parce que fondé sur l'intangible nature humaine - écrit au début du 16ème siècle par le célèbre Nicolas Machiavel.

Dans ce court ouvrage intitulé "Le Prince", celui qui fut le légat des Médicis a compilé les "règles de conduite qu'il osait donner à ceux qui gouvernent" qui, en outre, énoncent de véritables théories républicaines.

Laurent Gutmann, metteur en scène également diplômé en philosophie et en sciences politiques, a donc puisé avec intelligence et discernement dans ce traité qui n'a rien perdu de son acuité pour en extraire la substantifique moelle qu'il décline en objectifs pédagogiques d'un stage de réorientation professionnelle.

Inscrite non dans le registre du théâtre pseudo-documentaire, mais dans celui de la comédie satirique, la partition aussi étonnante qu'affutée prend la forme d'une irrésistible fantaisie fort bien construite qui ne verse pas dans le didactisme et évite l'écueil illustratif.

Usant des modalités classiques du stage que sont l'exerce pratique et la mise en situation et introduisant l'interactivité avec le public qui fait office de "peuple", Laurent Gutmann décortique la relation de pouvoir, consubstantielle à toute relation humaine même au niveau le plus élémentaire, entre deux individus, et hors de toute situation conflictuelle ouverte, en la déclinant au niveau d'un édifiant microcosme cobaye.

De la conquête du pouvoir qui obéit à une véritable stratégie de guerre avec élimination des rivaux à coup d'armes-jouets à la Star Wars à la prise de décisions pour conserver l'adhésion de citoyens avec la technique de la promesse qui n'engage que celui qui y croit, toutes les étapes du processus politique disséquées par Machiavel sont déclinées de manière ludique et néanmoins vertueuse.

Et ce, à travers trois configurations qui permettent également de disséquer la relation de pouvoir à l'échelon de l'individu : celle du binôme instructeur, dans lequel une hiérarchie est déjà établie, celle du groupe circonstanciel formé par les stagiaires et les "alliances" inter-groupe à géométrie variable.

Comme les aspirants à la fonction suprême ne sont pas issus des "élites naturelles" destinées à conduire la nation mais de simples, et à double titre, demandeurs d'emploi aux compétences limitées, ce qui ne les empêche pas de nourrir de hautes ambitions, l'immersion dans les préceptes "machiavéliques" se double d'une bienvenue loufoquerie.

Dans un décor reconstituant l'espace impersonnel et standardisé d'une salle polyvalente à cloisons mobile, néons et petite table avec machine à café, avec une mise en scène inventive, ce spectacle sérieux qu ine se prend pas au sérieux est dispensé par un quintet émérite.

Luc-Antoine Diquéro est impérial en formateur maître du jeu féru de polyphonie médiévale et victime d'une névrose d'identification qui lui fait endosser la pelisse à parements de velours du penseur florentin et dont le sifflet d'arbitre fait office de Toison d'or et Shady Nafar s'impose dans le rôle de l'assistante dévouée par soumission mais non exempte d'ambition vélléitaire.

Quant aux stagiaires, ils sont campés de manière irrésistible par Maud Le Grévellec épatante en jolie gourde, Pitt Simon hilarant en grand mou baba cool ex-chanteur de rock metal et Thomas Blanchard, excellent et méconnaissable, après son rôle du milliardaire Howard Hughes dans "American Tabloïd", en petit complexé à lunettes flottant dans son costume 100% confection de la grande distribution.

Bien évidemment totalement roboratif et donc indispensable.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=