Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des étoiles
Dyana Gaye  (janvier 2014) 

Réalisé par Dyana Gaye. France/Sénégal. Drame. 1h28 (Sortie 29 janvier 2014). Avec avec Ralph Amoussou, Mareme Dembaly, Souleymane Seye N’Diaye, Babacar M’Bayle Fall et Maya Sansa

On avait dit, en son temps, tout le bien qu’il fallait penser d’ "Un transport en commun" le moyen-métrage de Dyana Gaye, dans lequel une balade en taxi-brousse devenait un moment à la fois épique et cool, propice à rendre hommage à Jacques Demy et à humer l’air rafraîchissant d’une Afrique montrée pour une fois par ses bons côtés.

En passant au long-métrage, non seulement Dyana Gaye tient ses promesses mais, en plus, elle fait preuve d’une maîtrise surprenante pour sa première grande expérience.

Car "Des étoiles" est un film ambitieux qui mélange trois histoires se déroulant dans trois lieux différents et où s’entremêlent de nombreux personnages. Plus qu’un "film-chorale", on a envie de parler de "film-concert"..

Dyana Gaye suit Thierno, Sophie et Abdoulaye, tour à tour à New York, à Dakar ou à Milan. Dans ce récit multiple qui parle, entre autres, de racines et de destinations, de retours et de départs, de vies nouvelles, de traditions et de transgressions, pas de place pour le drame définitif mais beaucoup de temps pour que chacun trouve son chemin, dépasse sa souffrance ou ses préjugés, comprend ce qu’il veut ou ce qu’il peut.

Fonder un couple mixte à Milan, revenir en Afrique, partir aux Etats-Unis y tâtonner entre la côte Est ou la côte Ouest, tout cela se fait au gré du hasard et des rencontres, des intuitions et des déceptions.

Dyana Gaye aurait pu appeler son film, à l’instar de Jim Jarmusch, "Un jour sur la Terre". La force de son cinéma, c’est à la fois un regard d’une intense bienveillance, une croyance dans des récits "cools" rejetant toute dramaturgie, toute parole grandiloquente.

Quand ses personnages découvrent l’île de Gorée, lieu abominable de la traite négrière, la vérité historique énoncée est dédramatisée par les bavardages touristiques, par cette belle journée où il n’y a pas que du malheur.

Sans jugement moral, aimant tous ces personnages, Dyana Gaye préfère montrer les solidarités humaines que les lignes de fracture raciales. Pour elle, les préjugés peuvent toujours être combattus.

"Des étoiles" de Dyana Gaye n’est pas pour autant un film angélique et elle comprend que les fins peuvent justifier certains moyens. Ainsi, pas de commentaire quand l’immigrant sénégalais vole son compatriote à New York pour pouvoir atteindre le but de son rêve, de son voyage, la côte Ouest.

Beau, limpide, illuminé par des visages radieux, "Des étoiles" rend heureux et l’on espère que Dyana Gaye, dès ce premier long-métrage, va s’imposer. Que ceux qui auront lu ces lignes prennent leurs responsabilités : c’est en allant voir des films comme celui-là qu’ils contribueront à ce qu’ils deviennent la règle plutôt que l’exception.

Il faut aider Dyana Gaye à vivre une longue vie cinématographique. Son cinéma lumineux le mérite amplement.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=