Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parce que c'était lui
Théâtre du Petit Montparnasse  (Paris)  janvier 2014

Comédie écrite et mise en scène par Jean-Claude Idée, avec Emmanuel Dechartre, Adrien Melin et Katia Miran.

Monsieur de Montaigne écrit à sa table de travail. Il corrige le troisième volume des Essais. Tout à coup, une bourrasque entre dans sa vie : Marie de Gournay, fraîche, vive, passionnée...

A son crépuscule, le grand homme, revenu de tout, pris dans la nasse des guerres de religions, avait besoin qu'on le réveille.

Mais c'est aussi son passé qui, par la même occasion, s'en revient sous la forme d'un jeune fantôme, celui de l'ami mort trop tôt avec qui la postérité l'associera à jamais : Étienne de la Boétie.

Jean-Claude Idée porte ton bien son nom : son théâtre aime les idées, les philosophies, les pensées.

Ici, Montaigne incarne la mesure, la justesse du milieu en toutes choses, La Boétie, l'utopie, le rêve d'un monde neuf et bien meilleur. C'est le vieux sage confronté au jeune fou. Platon ou Aristote face à Lorenzaccio, Rimbaud ou Saint-Just. L'auteur d'un traité de grande sagesse face à celui qui a rédigé "Le Discours de la servitude volontaire".

Entre les deux, Marie ouvre une voie toujours en cours d'exploration depuis la Renaissance : celle de la femme qui veut prouver qu'il n'y a pas entre les sexes que des différences physiologiques mais pas intellectuelles.

Pièce didactique mais pas trop, "Parce que c'était lui" plonge le spectateur dans une époque où le sort du Royaume de France se joue entre trois princes prénommés Henri et où s'ouvre le long débat sur qui doit détenir la souveraineté légitime du pouvoir.

Pour transcrire cette période où l'on s'agite autant que l'on cogite, Bastien Forestier a conçu un décor sobre et apaisant dont l'arbre central, solide et majestueux, baigne dans une lumière également d'une grande douceur, conçue par Jean-Claude Idée lui-même.

Dans ce cadre reposant, propice à la circulation des concepts, les trois personnages s'entretiennent et tout ce qui sort de leurs bouches à des résonances fort contemporaines.

"Parce que c'était lui" est un spectacle très soigné, comme le confirme l'élégance des costumes conçus par Sonia Bosc, qui reflètent les états d'âme de chacun.

Emmanuel Dechartre incarne un Montaigne vieillissant mais plus malheureux dans ses certitudes que dans ses doutes. Adrien Melin compose un La Boétie au bel habit à la Robin des Bois, parfait pour demander des comptes à l'ami qui l'a trahi, alors que Katia Miran est une Marie de Gournay curieuse et volontaire, attirée par les choses de l'esprit et sensible à l'appel des sens.

Si l'on aime le théâtre d'Eric-Emmanuel Schmitt, on ne devrait pas être dépaysé par celui de Jean-Claude Idée, avec une différence fondamentale : là où Schmitt cherche à briller à tout prix, au risque d'être superficiel, Idée préfère habiter son sujet, lui donner de la consistance et le traiter en profondeur.

Dans "Parce que c'était lui", hommage est vraiment rendu à Michel de Montaigne et à son alter ego Etienne de la Boétie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=