Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La maison de Bernarda Alba
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  février 2014

Comédie dramatique de Federico García Lorca, mise en scène de Carole Lorang, avec Sylvie Jobert, Bach-Lan Lê-Bà Thi, Rita Reis, Jérôme Varanfrain, Anne Lévy, Nina Ros, Véronique Nosbaum et Renelde Pierlot et les musiciens Christoph Reiserer et Franz Leander Klee.

Écrite en 1936, et jamais jouée de son vivant, "La Maison de Bernarda Alba" est sans doute la pièce de Federico Garcia Lorca la plus connue.

Quand elle débute, Bernarda vient de perdre son mari, là voilà seule dans son domaine en compagnie de ses filles toutes à marier, de sa mère sénile, de ses domestiques.

Ce qui pourrait être une communauté soudée par le malheur se révèle peu à peu un petit monde fermé, étouffant sous la férule d’une mère étroite d’esprit, un petit monde mesquin, lézardé par des désirs inassouvis tous dirigés vers le même objet, Pépé, fiancé de l’aîné.

Huis clos exclusivement féminin, "La Maison de Bernarda Alba" peut être lue comme une description de l’Espagne en passe de rentrer dans la Guerre Civile. On y voit la tradition se heurter à la modernité et l’amour au devoir. On y voit la liberté se payer au prix de la mort.

Dans l’adaptation de Mani Muller et la mise en scène de Carole Lorang ont été gommés les traits "hispaniques" de la pièce de Lorca. Alors que d’ordinaire résonnent des guitares espagnoles aux échos "flamenco", que les mantilles et les éventails voisinent avec les robes gitanes, Carole Lorang a pris le parti de ne pas jouer la carte folklorique.

La musique originale de Franz Leander Klee et Florian Appel n’est donc pas là pour surligner l’atmosphère d’éléments aux couleurs attendus, mais pour aller note à note vers le drame final.

On retrouvera dans les costumes la cohérence de ces choix : Peggy Wurth, par ailleurs responsable d’un décor unique très soigné, a conçu des tenues très simples, type blouses, dans des couleurs chaudes affirmées mais pas criardes, dont les variations font sens.

Dans son interprétation de Lorca, Carole Lorang a choisi de ne pas céder aux sirènes du symbolique et s’en tient à une lecture littérale du texte. C’est sans doute pour cela que le personnage de l’intendante de la maison, superbement interprétée par Anne Lévy, est mis en avant au détriment de Bernarda. Plus qu’une domestique, La Foncia est celle qui tient cette communauté, qui la maintient tant qu’elle peut contre tous les périls qui la guettent.

De même, Carole Lorang, quand elle se permet de faire jouer à un homme (Jérôme Varanfrain) le rôle d’Angustias, ce n’est pas pour introduire une once de folie baroque, ou pour faire référence à l’homosexualité de Lorca, mais pour instaurer un contraste physique avec sa jolie sœur qui va s’enfuir avec Pépé.

On louera l’effort de Carole Lorang pour éclairer les zones d’ombre de la pièce de Federico Garcia Lorca, pour lui donner une logique qui la rend audible aujourd’hui et produit un spectacle de qualité où s’il y a bien une interprétation personnelle du metteur en scène, celle-ci ne tient pas de lubies mais d’une analyse plausible et crédible.

Ceux pour qui le théâtre de Lorca fait toujours sens ne pourront pas manquer ce travail passionnant.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=