Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le square
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  février 2014

Comédie dramatique d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, mise en scène de Didier Bezace, avec Clotilde Mollet et Didier Bezace.

Datant des années 1950, d’abord roman, "Le square" appartient à la première veine de Marguerite Duras encore très marquée par ses compagnons des éditions de Minuit, tels Samuel Beckett et Nathalie Sarraute.

Ici, on n’entendra que par intermittence la petite musique de Marguerite et cette œuvre minimale à deux personnages assis sur des chaises de jardin public se rattache à un certain théâtre de l’absurde, lorgne du côté d’Adamov et de Beckett.

Assise sur une chaise, surveillant un enfant qui joue dans le parc, une femme est abordée par son voisin, un voyageur de commerce qui a posé sa valise et se repose dans ce jardin. Leur conversation sera "neutre"sans autre enjeu apparent que celui de passer le temps.

Créée en 2003, cette version de Didier Bezace repose pour beaucoup sur le décor de Jean Haas, où le square est symbolisé par un empilement pyramidal de chaises à la droite de la scène en contrepoint de celles où sont assis les deux protagonistes.

Dans ses indications, pas encore si précises que dans ses pièces plus tardives où les didascalies constituent à elles seules un rôle, Marguerite Duras parle d’une jeune fille pour jouer ce qu’on appelait alors une "bonne pour enfant".

En reprenant dix ans après ce rôle, Clotilde Mollet n’est évidemment plus tout à fait une jeune fille. Face à elle, Didier Bezace, qui remplace Hervé Pierre, n’est pas non plus strictement un homme de quarante ans. Dès lors, les choses dites prennent un tour plus réaliste, paraissent s’inscrire dans un contexte sociologique plus précis que celui que suggérait la pièce de Duras.

Voyageur avec bagage, qui bricole en "vendant des petites choses dont on a toujours besoin et qu’on oublie si souvent d’acheter", et qui ne mange pas toujours à sa faim, l’homme perd de sa dimension poétique pour apparaître comme un futur "SDF".

Quant à la "jeune fille", devenue presque une "vieille fille", elle n’est plus dans l’espoir mais dans l’illusion quand elle envisage son mariage, parle des bals où elle va pour rencontrer ce mari qui va la sauver de sa situation.

Cependant, on ne fera pas la fine bouche devant les choix opérés par Didier Bezace. D’une pièce qu’il faut bien considérer comme datée si on la joue dans sa littéralité des années 50, il tire un face à face émouvant entre deux paumés de la vie, voués tous les deux à un destin sordide.

Dans la logique d’un théâtre du vide, d’un théâtre où tout restait diffus et rien ne prenait forme, l’on n’envisageait pas que leur petite discussion débouche sur quelque chose, et surtout pas une impossible liaison amoureuse. Dans la version proposée par Didier Bezace, cela devient une réelle possibilité.

D’une œuvre fragile d’un auteur en construction, il a tiré une heure de vrai théâtre et s’est, par la même occasion, octroyé un très beau rôle aux côtés de Clotilde Mollet, dont il faut dire et redire qu’elle est une magnifique comédienne.

Une réussite qui ne trahit pas un beau texte, mais qui lui permet de parler encore au spectateur d’aujourd’hui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=