Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le square
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  février 2014

Comédie dramatique d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, mise en scène de Didier Bezace, avec Clotilde Mollet et Didier Bezace.

Datant des années 1950, d’abord roman, "Le square" appartient à la première veine de Marguerite Duras encore très marquée par ses compagnons des éditions de Minuit, tels Samuel Beckett et Nathalie Sarraute.

Ici, on n’entendra que par intermittence la petite musique de Marguerite et cette œuvre minimale à deux personnages assis sur des chaises de jardin public se rattache à un certain théâtre de l’absurde, lorgne du côté d’Adamov et de Beckett.

Assise sur une chaise, surveillant un enfant qui joue dans le parc, une femme est abordée par son voisin, un voyageur de commerce qui a posé sa valise et se repose dans ce jardin. Leur conversation sera "neutre"sans autre enjeu apparent que celui de passer le temps.

Créée en 2003, cette version de Didier Bezace repose pour beaucoup sur le décor de Jean Haas, où le square est symbolisé par un empilement pyramidal de chaises à la droite de la scène en contrepoint de celles où sont assis les deux protagonistes.

Dans ses indications, pas encore si précises que dans ses pièces plus tardives où les didascalies constituent à elles seules un rôle, Marguerite Duras parle d’une jeune fille pour jouer ce qu’on appelait alors une "bonne pour enfant".

En reprenant dix ans après ce rôle, Clotilde Mollet n’est évidemment plus tout à fait une jeune fille. Face à elle, Didier Bezace, qui remplace Hervé Pierre, n’est pas non plus strictement un homme de quarante ans. Dès lors, les choses dites prennent un tour plus réaliste, paraissent s’inscrire dans un contexte sociologique plus précis que celui que suggérait la pièce de Duras.

Voyageur avec bagage, qui bricole en "vendant des petites choses dont on a toujours besoin et qu’on oublie si souvent d’acheter", et qui ne mange pas toujours à sa faim, l’homme perd de sa dimension poétique pour apparaître comme un futur "SDF".

Quant à la "jeune fille", devenue presque une "vieille fille", elle n’est plus dans l’espoir mais dans l’illusion quand elle envisage son mariage, parle des bals où elle va pour rencontrer ce mari qui va la sauver de sa situation.

Cependant, on ne fera pas la fine bouche devant les choix opérés par Didier Bezace. D’une pièce qu’il faut bien considérer comme datée si on la joue dans sa littéralité des années 50, il tire un face à face émouvant entre deux paumés de la vie, voués tous les deux à un destin sordide.

Dans la logique d’un théâtre du vide, d’un théâtre où tout restait diffus et rien ne prenait forme, l’on n’envisageait pas que leur petite discussion débouche sur quelque chose, et surtout pas une impossible liaison amoureuse. Dans la version proposée par Didier Bezace, cela devient une réelle possibilité.

D’une œuvre fragile d’un auteur en construction, il a tiré une heure de vrai théâtre et s’est, par la même occasion, octroyé un très beau rôle aux côtés de Clotilde Mollet, dont il faut dire et redire qu’elle est une magnifique comédienne.

Une réussite qui ne trahit pas un beau texte, mais qui lui permet de parler encore au spectateur d’aujourd’hui.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=