Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce How I live now (Maintenant c'est ma vie)
Kevin Macdonald  mars 2014

Réalisé par Jim Jarmusch. Grande-Bretagne. Drame. 1h46 (Sortie 12 mars 2014). Avec Saoirse Ronan, George Mackray, Harley Bird, Tom Holland et Anna Chancellor.

Ça pourrait commencer comme un film pour enfants. On projetterait dans une campagne très anglaise une petite peste américaine post-punk. On corserait le tout en lui donnant une bande de cousins-cousines très british appartenant à une famille bohème et pratiquant l'autogestion enfantine dans un pays de Cocagne.

Mais, dès le départ, à l'aéroport, il y aurait des détails intrigants : des militaires en armes en pagaille, des propos à double tranchant insinuant une menace très proche et très horrible...

Et puis, alors que la petite peste commencerait à aimer ce monde bizarre dans lequel elle est contrainte de vivre désormais, les bruits de botte deviendraient bien plus sonores... Genre explosion nucléaire, troisième guerre mondiale et le pire à venir...

"How I live now (Maintenant, c'est ma vie)" est un film très fort, très noir, très surprenant qui se construit dans une hystérie d'angoisses supposées qui prennent petit à petit corps.

Kevin Macdonald a particulièrement réussi ce climat de tensions où la violence survient toujours et à une dose supérieure à celle que l'on imaginait. Monde fasciste en gestation où le chacun pour soi est généralisé, où la barbarie revêt toutes les formes, la société décrite par Macdonald fait peur parce qu'elle se contente d'avoir deux ou trois coups d'avance sur celle d'aujourd'hui.

N'hésitant pas à martyriser ses jeunes héros, à leur faire vivre des jours et des nuits d'épouvante dans des forêts profondes, Kevin Macdonald montre le débordement de violence possible et ces conséquences dans leurs chairs pour ces personnages. L'atmosphère qu'il crée à partir de la campagne anglaise n'est pas sans rappeler un autre film britannique, lui aussi singulièrement étrange, "Never Let Me Go" de Mark Romanek.

Pourtant, dans "Maintenant, c'est ma vie", on est plus dans un conte social qui ne s'interdit pas un "happy end" en contradiction avec tout le reste qui préfigure une fin prochaine de l'homme.

L'ennemi est en treillis noir, pas réellement défini. Les hommes qu'on croise sont tous de purs soudards primaires aux bas instincts. Face à eux, la résistance c'est l'esprit d'enfance qui tente de survivre à ce bloc de haine, avec un jeune couple en formation comme espoir du monde d'après la catastrophe.

Saoirse Ronan, que l'on vient de voir dans un grand rôle fantaisiste dans "The Grand Budapest Hotel" et George Mackray, toujours aussi sur le fil du rasoir et toujours aussi meurtri que dans "For those in peril", forment ce couple. Ils sont impressionnants et feront certainement des carrières exceptionnelles.

"How I live now" de Kevin Macdonald est un film qui ne laisse pas son spectateur à distance. Comme dans un film "gore", on y entre avec angoisse pour en sortir avec soulagement. Sauf qu'ici, le récit n'est pas nourri par des effets gratuits mais rempli par d'authentiques émotions.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=