Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Ponts
Théâtre L'Atalante  (Paris)  mars 2014

Spectacle conçu et mis en scène par Stéphanie Loïk d'après le roman éponyme de Tarjei Vesaas, avec Marie Filippi, Maxime Guyon, Najda Bourgeois et les circassiens Bastien Dausse et Mariotte Parot.

Tarjei Vesaas est avec Knut Hamsun l'écrivain norvégien le plus connu du 20ème siècle. Si Hamsun a une palette qui va du naturalisme jusqu'au fantastique, Vesaas est plus replié sur des textes introspectifs, des plongées dans l'intime, où le peu qui est dit peut se révéler riche de rencontres.

Il y a quelques mois, Claude Régy s'était emparé avec bonheur d'une œuvre forte et crépusculaire, "La barque, la nuit". Stéphanie Loïk, avec "Les Ponts", œuvre ultime de Vesaas, tente le même exercice austère et minimale.

Dans une fumée opaque, une odeur d'encens qui fait tousser, Torvil et Aude, un garçon et une fille de seize ans, se devinent peu à peu. Dans un lieu vide et noir, symbolisant une forêt profonde, les jeunes gens se déplacent. Ils parviennent sous un pont où ils font une macabre découverte...

Dans l'imaginaire norvégien, si l'on connaît aussi Hamsun, la fille mère infanticide est une proposition courante. Voilà donc, Torvil et Aude confrontés à Valborg qui a commis l'irréparable. Promis à un destin commun sans cette rencontre, avec peu de mots et quelques acrobaties Torvil et Aude vont se séparer, disparaître l'un à l'autre.

C'est ce déchirement, dans une économie de moyens théâtraux extrême, que conte "Les Ponts". Stéphanie Loïk n'a pas conçu cette infra-tragédie comme un drame à trois.

Elle a aussi posé sur scène un couple d'acrobates qui se plie et se déplie dans un cerceau suspendu là dans un infini provisoire. S'ensuit une chorégraphie de gestes jamais amples, toujours retenus, toujours simples.

Les trois jeunes acteurs ne sont pas non plus dans la démonstration. Leurs prestations juvéniles, parfois scolaires, donnent à l'ensemble quelque chose d'authentiquement enfantin, justifiant un dénouement pas forcément prévisible.

Marie Filippi, Maxime Guyon et Najda Bourgeois ont la responsabilité d'un texte littéraire ascétique dans lequel les mots qu'on dit n'ont pas pour vocation d'expliquer ni de faire toujours sens. C'est alors leur cœur qui supplée leur expérience.

Dans ce voyage à mots couverts, le spectateur attentif, qui ne sera pas insensible au fracas qui déchire l'amour naissant de Torvil et Aude, partagera avec eux ce moment où l'indicible a raison de toute raison.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=