Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce FFF
Bataclan  (Paris)  jeudi 27 mars 2014

Je préfère prévenir que ce live report va être un peu décousu, car c’était un concert vraiment intense et j’avais envie d’en profiter sans prendre de notes pour me rappeler quels titres ont été joués et dans quel ordre. La seule information qui compte de toute manière, là voilà : FFF est de retour !

Comme Marco Prince n’a eu de cesse de le dire pendant ce concert au Bataclan, "FFF est bien vivant !". C’est toujours un putain de grand groupe capable de mettre à l’amende les petits jeunes qui s’en sont inspirés (oui oui Shaka Ponk, c’est bien vous qui êtes visés).

Ce soir, ils nous ont donné une leçon de longévité. Les titres fonctionnent toujours aussi bien et n’ont pas pris une ride. La salle s’est prise une énorme claque d’énergie pure ! Le temps que Yarol a passé aux cotés de Johnny n’a pas ramolli son jeu de guitare. Krichou reste toujours la même grosse brute derrière les fûts. Niktus en transe nous a ressorti le combo grenouillère à capuche et veste de Chewbacca comme à l’époque. A part les dreadlocks en moins, Marco n’a pas changé non plus.

Cela démarre direct avec "Le Pire et le Meilleur", genre on annonce la couleur ! Personne ne ressortira sans être trempé de sueur.

La fusion rock-funk énergique à grands coups de riffs de guitare et de basse ronde hypnotique, a fait monter la fièvre. Les cuivres et le clavier sont la base qui permet au reste de partir dans le grand n’importe quoi !

Le groupe s’amuse, et le plaisir des retrouvailles est partagé avec le public qui hurle à pleins poumons les paroles.

Marco, Yarol et Niktus sautent dans tous les sens. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent du public : Marco Prince arrive même à faire assoir la salle pour sauter ensuite de plus belle.

Les slams s’enchaînent (avec Marco qui demande rapidement à chaque fois au public de rattraper les cascadeurs). C’est rare de se retrouver au milieu d’une ambiance aussi positive.

Quand le rythme se calme, comme sur l’introduction de "Morphée", c’est pour mieux exploser ensuite ! Le public répond au quart de tour, le groupe en profite pour présenter une nouvelle chanson, avec un refrain très simple que tout le monde s’empresse de reprendre. Un enchaînement de personnes montent sur scène pour danser et slamer (dont la toute jeune fille de Niktus). On a droit à un guest de choix avec Orelsan qui vient faire un petit featuring.

Pour le rappel, Krichou tient la scène tout seul avec un djembé puis les autres membres du groupe le rejoignent avec chacun un instrument de percussion différent.

Marco débarque ensuite en kilt pour parler « du problème du genre » et on est reparti pour un tour.

Quand il y en a plus, Il y en a encore. Le concert ne se termine jamais puisqu'après être retourné en coulisse, FFF débarque en fanfare (avec une vraie fanfare) depuis le fond de la salle, et traverse les étages et la fosse au son d’un "Barbes" revisité.

Un alliage parfait de cuivres et de metal qui résiste au temps, ils ont su nous redonner le frisson dans une ambiance électrique, intense et jouissive. Les gens étaient plus qu’heureux de les revoir, et le groupe avait aussi l’air ému de se retrouver sur scène. Vivement la suite (tournée, album…) !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

FFF en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
FFF en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de FFF

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 mai 2024 : Après les ponts vient la pluie

Un printemps décidément capricieux mais quelques jours de beau temps avant un nouveau déluge. Ici c'est un déluge de musique, spectacles ou livres qui nous attend.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets
et toujours :
nouvel épisode du Morceau Caché intitulé "Session de rattrapage 6"
"Le souffle de l'Hybris" de AA & Les Oneiroi
"Murmuration" de Darius
"Creatures lies" de Isolation
"On ne sait jamais" de Jéhan
"Newcastle" de Prudence Hgl
"Colliding spaces" de The Everminds
quelques clips : Comédie Noire, Hermetic Delight, Gogojuice, Cosmopaark, l'Ambulancier, No Money Kids

Au théâtre :

les nouveautés :

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Roqya" de Saïd Belktibia

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=