Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Crème de la Crème
Kim Chapiron 

Réalisé par Kim Chapiron. France. Comédie dramatique. 1h30. (Sortie 2 avril 2014). Avec Thomas Blumenthal, Alice Isaaz et Jean-Baptiste Lafarge.

On avait dit tout le bien que l’on pensait de Kim Chapiron lors de la sortie de "Dog Pound", son précédent film, qui s’immergeait dans une prison pour jeunes de l’Amérique du Nord.

Son retour en France confirme qu’il est le cinéaste trentenaire à suivre. Dans "La Crème de la crème", il conserve la même énergie que dans son film américain et la communique à un sujet souvent casse-gueule dans le cinéma français : celui de la jeunesse "dorée".

Presque entièrement situé dans un campus d’une "business school", avec de nombreuses incursions dans les "soirées d’intégration" si importantes dans ces milieux de jeunes privilégiés, "La Crème de la crème" est digne des films américains qui traitent souvent de ce sujet et y rajoute une touche française, qu’on pourrait qualifier de "conscience sociologique".

Ici, le cinéaste et son scénariste, paradoxalement plus proches des thèses de Pierre Bourdieu que les films d’Emmanuel Bourdieu, content comment ses élèves doués, évaluant les paramètres nécessaires pour réussir, mettent en pratique des schémas sociologiques pour parvenir à leurs fins. Eux, au moins, et ce n’est pas le moindre paradoxe dans cet antre de l’ultra-libéralisme, croient à l’existence de la lutte des classes sous-tendue par la lutte pour des places dans l’élite.

Pour cela, les trois héros, qui forment une alliance assez inattendue et chantent "Les Gentils, les Méchants" de Michel Fugain, représentent chacun un type social français face à la "beaufitude" des jeunes bourgeois éméchés qui préfèrent hurler "Les Lacs du Connemara" de Michel Sardou. Le Versaillais, la fille de prolo et le jeune Juif laïc font équipe contre un monde cynique, où l’argent est roi, la jouissance toujours immédiate et primaire et la reproduction de la caste l’essentiel à défendre par tous les moyens.

Kim Chapiron excelle dans les scènes de fête où l’on sent que se désinhibe toute la barbarie tapie dans les profils lisses et policés de ces étudiants de bonne famille. Fort de son expérience américaine, il réussit quelque chose de rare dans un "film de jeunes" à la française : chacun de ses acteurs, qu’il ait un rôle important ou campe simplement une silhouette, est crédible. Ce qu’on reproche souvent au cinéma français est absent : les étudiants de Chapiron ne sont pas des caricatures et tous jouent bien.

En résulte un portrait assez complet de la jeunesse française vue sous le prisme d’une école de commerce.

Rythmé, jouant habilement et honnêtement sur les codes et les stéréotypes, "La Crème de la crème" de Kim Chapiron n’assène pas une leçon. On sait toujours qu’on navigue entre vérité et fiction, qu’il s’agit simplement que la convention cinématographique fournisse du sens, s’approche de la réalité qu’elle souhaite décrire.

Et le résultat est franchement réussi : la France de 2014 est là, synchro avec les héros de Chapiron. On n’oubliera pas Thomas Blumenthal en "Charles-de-Gaulle Étoile" et plein d’émotion face à la craquante Marine Sainsily. Quant à Alice Isaaz, qui forme avec Jean-Baptiste Lafarge un couple à la fois transgressif et fleur bleue, son regard si intense et si inquisiteur n’a pas fini de scruter les écrans français.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=