Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kishi Bashi
Lighght  (Joyful Noise Recordings)  mai 2014

En avril 2102 sortait 151A, le premier album du chanteur et violoniste Kishi Bashi. On y retrouvait un surprenant mélange de pop luxuriante et de titres largement plus progressifs qui nous faisaient dire à l’époque que "derrière le lyrisme de cette pop terriblement efficace se cache un monde d’inspiration, de subtiles variations, d’ambiances nervurées et de textures complexes, où Kishi Bashi articule sa musique avec une certaine aisance voire audace et laisse notre imaginaire divaguer".

Deux ans plus tard, les choses n’ont pas vraiment changé. Kishi Bashi est toujours une sorte de Nigel Kennedy pop et dansant. Par contre, fini les estampes proches d’Hokusai, bonjour Bruegel. A l’image de sa pochette, Lighght nous propose une véritable galerie de styles (pop, folk, psychédélisme, classique ou jazz) comme autant de portraits disparates qui, comme chez le peintre Flamand, forment un tout cohérent. Au centre, le musicien trône sur un cheval blanc piétinant un échiquier mais on l’imagine facilement plus à l’aise sur une licorne, violon à la main, en croqueur de diamants.

Toujours incapable de choisir entre mignardises pop colorées et titres plus progressifs, Kaoru Ishibashi laisse l’auditeur se dépatouiller comme il peut, sauf que cette fois-ci il semble s’être totalement décomplexé ou tout du moins libéré. Tout ici est donc un peu plus, que dans 151A : un peu plus progressif, un peu plus aérien, un peu plus foufou, un peu plus virtuose dans le jeu du violon presque omniprésent. C’est extravagant, le musicien l’est un peu, c’est très souvent déluré, ça brasse beaucoup d’air et parfois cela fonctionne parfaitement et parfois moins, voire beaucoup mais alors beaucoup moins.

On adhère pleinement quand Kishi Bashi, tout romantique qu’il puisse être, trouve l’accord juste dans ses compositions. C’est le cas avec des titres comme "Philosophize In It ! Chemicalize With It !" et son envolée de petits papillons multicolores, "Carry on Phenomenon" où le fantôme de l’opéra aurait troqué son orgue pour un violon, le presque folk touchant de "Q&A" ou le poétique et céleste "In Fantasia". Par contre, nous restons circonspects face à des titres comme "Debut Impromptu" et "Impromptu n°1" : instrumentaux pas foncièrement pertinents et dubitatifs quant à "The Ballad Of Mr. Steak", mélange improbable et assez disgracieux de Catherine Lare et de Mika, "Once Upon a Lucid Dream (In Afrikaans)", ou "Hahaha Pt. 1" et 2 où Kishi Bashi se perd dans un salmigondis vaguement progressif.

Moins lumineux (c’est un comble) que 151A, on pourra regretter l’absence de titres aussi forts que "Manchester", "Bright Whites" ou "I Am The Antichrist To You", Lighght n’en est que plus exubérant. Et si l’on peut déplorer ses débordements, Lighght n’en demeure pas moins un disque plutôt attachant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 151a de Kishi Bashi
La chronique de l'album String Quartet Live! de Kishi Bashi
La chronique de l'album Sonderlust de Kishi Bashi
La chronique de l'album Omoiyari de Kishi Bashi
L'interview de Kishi Bashi (juillet 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Kishi Bashi
Le Bandcamp de Kishi Bashi
Le Facebook de Kishi Bashi


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=