Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?
Philippe de Chauveron    (avril 2014) 

Réalisé par Philippe de Chauveron. France. Comédie. 1h37. (Sortie le 16 avril 2014). Avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédérique Bel, Élodie Fontan, Frédéric Chau, Noom Diawara et Julia Piaton.

Question cinéma, pas grand-chose à dire de ce plaisant téléfilm qui "fait le métier" et qui le fait, par rapport, à d'autres plaisants téléfilms, type "Intouchables", devenus comme lui des phénomènes de société, sans qu’on puisse lui trouver de quoi susciter des polémiques.

"Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" est donc surtout devenu un sujet d'étude "sociologique".

On va ici essayer de comprendre comment et pourquoi "ça marche" là où d'autres films français, qui avaient, sur le papier, des sujets eux aussi capables d'intéresser le plus grand nombre, ont échoué.

Monsieur et Madame Verneuil, grands bourgeois catholiques, originaires de Chinon, ont quatre filles ravissantes qui vont tour à tour épouser un "Chinois", un "Juif", un "Arabe" et un "Noir"... De quoi faire déprimer Monsieur et Madame Verneuil et les confronter aux us et aux coutumes de tous ces "minoritaires".

Avec un pareil sujet, on est dans une longue tradition de comédie à la française, celle qui remonte à "Rabbi Jacob". Comme depuis De Funès et Gérard Oury, le café-théâtre est passé par là, on peut en dire plus sur les uns et les autres et s’amuser gentiment du "racisme".

Bien entendu, une des clés de la réussite de "Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ?" est de profiter de la "parole libérée" sur ce sujet qui fâche et de s’arrêter bien en deçà d’où s’arrêtaient les Élie et Dieudonné des temps de leur union et de leur splendeur.

Autre garde-fou : le langage. Dans le film de Philippe de Chauveron, on parle des minorités sans jamais employer les mots odieux rédhibitoires, ceux qui sortent vraiment de la bouche des racistes. Ainsi, quand surgit le mot "nègre", c’est dans une boulangerie pour évoquer qu’on n’y trouve plus de "têtes de nègres" mais des meringues au chocolat.

Comme souvent dans le cinéma français populaire, quand on y aborde une question épineuse, les scénaristes commencent par bien "déminer" le champ pour "désamorcer" tout ce qui pourrait être mal pris.

Si Christian Clavier n’aimait vraiment pas l’altérité, au lieu d’amuser le spectateur de ces mimiques douloureuses quand il doit assister, la kippa sur la tête, à la circoncision d’un de ses petits-fils, il boycotterait la cérémonie.

Des racistes comme lui, ceux qui vivent dans un couple mixte aimeraient en avoir comme père ou beau-père. Et puis des gendres aussi idéaux malgré leurs couleurs de peau ou la nature de leurs croyances, tous les Français moyens en rêveraient, surtout quand ils chantent à l’unisson la Marseillaise, la main sur le coeur...

Devant un tel unanimisme, le spectateur, même le plus proche des thèses les plus extrêmes, se surprend à se sentir soudain dépositaire d’idées généreuses. Il se regarde avec plaisir se refléter dans ce portrait flatteur d’une "Douce France".

"Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?" de Philippe de Chauveron raconte une France idéale mais dit en sous-texte qu’il n’y a pas de problème d’assimilation dans les milieux privilégiés surtout quand les fils d’immigrés sont avocats ou banquiers.

À l’inverse, cet apparent pourfendeur de lieux communs racistes sous-entend que cela n’est pas possible dans les milieux populaires, totalement ostracisés dans un film où aucun "pauvre" n’a droit de cité. Avec l’acteur emblématique de l’ère Sarkozy, qui portera ici le boubou, la kippa et fera rire ses petites-filles chinoises en se badigeonnant le visage de petits-suisses, Philippe de Chauveron signe un film de "droite" où l’on prône le "Enrichissez-vous" avant que de songer à l’intégration.

Mais tout cela n’est pas très grave. Le public des comédies "à la française" sait depuis des décennies, sauf exception accidentelle au "pays des ch’tis", que le social n’y a pas droit de cité. Cela ne l’empêche de s’amuser ni de passer un bon moment dans ce monde déréalisé.

"Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?" de Philippe de Chauveron ne faillit pas à la tradition. Il faut aller le voir au moins une fois au cinéma avant de le regarder à la télé lors de ses trente prochaines diffusions dans les trente années à venir.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=