Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yann Tiersen
Infinity  (Mute / Naive)  mai 2014

"Tu achètes tes disques chez Nature & Découvertes maintenant ?". Voilà le commentaire un poil gonzo de mon amie qui se moque bien de ce que je peux écouter. Et de renchérir avec un "j’imagine bien la pochette, avec un type près d’une maison en pierre, des moutons, beaucoup de vert, la mer, l’île d’Ouessant". Pour le coup, elle a tort, la pochette est à dominante de bleue.

Tout cela pour parler du dernier album de Yann Tiersen : Infinity. Difficile de la contredire dans le fond puisque j’entretiens des rapports conflictuels avec la musique du breton depuis… un concert à Reims le 17 octobre 1998, en première partie de Goran Bregovic. C’est sûrement idiot mais c’est comme cela ! Sans les voix (de Dominique A, Claire Pichet, Lisa Germano ou Neil Hannon), la musique de Tiersen perdait beaucoup de ses charmes et de son intérêt, chaque morceau joué à l’alto ou au toy piano (quelle horreur cette instrument sincèrement…) semblant n’être qu’une simple et même mélodie.

Si j’avais apprécié La Valse des monstres, Rue des cascades, Le Phare ou L’Absente, je dois avouer que j’ai lâché la discographie de Yann Tiersen à partir de Les Retrouvailles. Je ne parlerai pas ici de la B.O. de La Vie rêvée des Anges ou de celle du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, cette dernière cristallisant quand même tout ce que je peux ne pas aimer dans sa musique, cette impression d’avoir une mélodie et de nombreuses variations, pas forcément super enthousiasmantes, autour.

"Deep in the rock there was a house / In the middle of the house there was a hearth / In the hearth there were some ashes..."

Infinity est le huitième album studio de Tiersen. Le 8, forme symétrique qui se croise sur elle-même pour former une figure géométrique infinie. Bonjour la symbolique, le titre était tout trouvé. Pour la musique, les dénominateurs communs semblent être la mer, les paysages désolés, la contemplation et les langues (l’anglais, le breton, l’islandais ou le féroïen) et la pierre comme thème central. Infinity sent les embruns, la nature semble murmurer les mélodies et donne l’impression de passer sa main sur la surface grenue du granit. On jurerait presque même entendre la lande chanter et les cloches tintinnabuler.

Il y a de forts beaux moments dans ce disque (le travaillé "A Midsummer Evening", "Meteorites" en collaboration avec Aidan Moffat, "Lights") et d’autres plus anecdotiques où l’émotion se délite (la faute à de longues répétitions, à des clichés de composition qui lui sont propre, à l’instrumentarium, à un magma sonore, des titres qui souffrent du poids de leur propre ambition…).

Il n’est pas nécessaire d’être Breton pour apprécier ce disque qui offre quand même l’opportunité de faire un beau voyage intérieur, ce qui peut aussi impliquer un repli sur soi, où manquent parfois la poésie et la profondeur d’un Magnetic North.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 3 titres inédits au profit de la FIDH. de Yann Tiersen
La chronique de l'album eponyme de Yann Tiersen & Shannon Wright
La chronique de l'album Les retrouvailles de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour de Yann Tiersen
La chronique de l'album On tour en DVD de Yann Tiersen
La chronique de l'album Tabarly de Yann Tiersen
La chronique de l'album Skyline de Yann Tiersen
La chronique de l'album EUSA de Yann Tiersen
Yann Tiersen en concert à Port de Commerce (25 juillet 2004)
Yann Tiersen en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
Yann Tiersen en concert à La Cigale (23 juin 2005)
Yann Tiersen en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Yann Tiersen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Yann Tiersen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
Yann Tiersen en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Yann Tiersen en concert au Festival de l'Ilophone 2008
Yann Tiersen en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Samedi)
Yann Tiersen en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Yann Tiersen en concert à l'Elysée Montmartre (lundi 22 novembre 2010)
Yann Tiersen en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
L'interview de Yann Tiersen (2 juin 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Yann Tiersen
Le Soundcloud de Yann Tiersen
Le Facebook de Yann Tiersen


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=