Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Viaggiare Torino - Lyon A/R
Teatro a Corte  (Italie)  juillet 2014

Performance itinérante composée de textes et musiques extraites d’œuvres de Battisti, Calvino, Testa, Butor, Piaf, Prévert, Verne, De Maistre, Montaigne, Pavese, Rousseau, Testa, Verne et, Conte conçue par Emiliano Bronzino, interprétée par Cécile Auxire-Marmouget, Maria Alberta Navello et Matteo Curallo.

"Viaggiare Torino - Lyon A/R", qui ouvre le festival Teatro A Corte à Turin, n'est pas exactement une pièce au sens classique du terme mais une pérégrination poétique et musicale à travers Turin.

Après avoir suivi le musicien Matteo Curallo qui interprétait "Si, viaggiare" de Lucio Battisti dans la gare Porta Susa, celui-ci passe par les tourniquets du métro. Il est relayé par Maria Alberta Navello qui récite le premier chapitre de "Si par une nuit d'hiver, un voyageur" d''Italo Calvino, en italien : "Le roman commence dans une gare de chemin de fer, une locomotive souffle, un sifflement de piston

Lorsqu'à son tour, elle pénètre dans le métro, on a à peine le temps de prendre un ticket à un machine pour retrouver les comédiens sur les quais avant qu'une rame ne surgisse. Le spectacle continue alors dans le wagon où les Turinois rentrent chez eux après une journée de travail.

Maria Albert Navello passe entre les voyageurs, récitant en français cette fois, "La modification" de Michel Butor jusqu'à la station Racconigi. Cette performance provoque des réactions diverses, du voyageur qui l'interpelle à celle qui se plonge dans la lecture de l'écran de son portable.

C'est en suivant le musicien que toute la troupe des spectateurs se retrouve au Teatro Astra, où aura lieu une partie de la programmation du festival. Dans l'entrée, c'est le personnage de Jules Verne, Phileas Fogg devisant avec Passe-Partout, en français et en Italien, à propos de leurs visas, que nous rencontrons, avant de suivre Cécile Auxire-Marmouget dans les étages du bâtiment, avant de terminer par "Via con me" de Paolo Conte.

Au-delà de la compréhension des textes, c'est la musicalité, les passages de relais entre artistes et l'immersion du théâtre et de la musique dans la ville, comme une véritable prise de risque mais aussi don de la culture à tous, qui transforme cette ballade en moment magique et merveilleux.

Cette performance imaginée par Emiliano Bronzino est une coproduction entre la Fondation TPE (Teatro Piemonte Europe) et le Théâtre des Célestins de Lyon, en collaboration avec l'Alliance Française de Turin. Son nom, "Viaggiare Torino-Lyon A/R", pourrait vanter les mérites de la prochaine ligne à grande vitesse qui doit relier les deux capitales régionales de chaque côté des Alpes, mais surtout elle souligne les échanges culturels entre les deux villes et les deux pays.

Elle vise aussi à célébrer l'ouverture à l'autre à travers la culture et à ré-enchanter le voyage. L'irruption aux côtés des comédiens, en fin de spectacle, d'un manifestant avec un drapeau, venu protester contre le coût de la ligne de chemin de fer, souligne à quel point cette performance, outre les conditions dans lesquelles elle s'était déroulée, est ancré dans la réalité, à la fois politique et culturelle de la ville de Turin.

Cette entrée en matière, originale, drôle et en résonance avec l'actualité ne pouvait pas mieux mettre en exergue les ambitions du festival Teatro A Corte de montrer les différentes facette de la richesse de la culture européenne et de rapprocher les peuples.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=