Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maestro
Léa Fazer  juillet 2014

Réalisé par Léa Fazer. France. Comédie dramatique. 1h25 (Sortie le 23 juillet 2014). Avec Pio Marmaï, Michael Lonsdale, Déborah François, Alice Belaïdi, Micha Lescot, Dominique Reymond et Nicolas Bridet.

Voilà un film qui ne cède pas à la facilité de la mode des "biopics" et préfère l'art délicat de l'évocation pour ressusciter un cinéaste.

Cédric Rovère, le vieux maitre ès cinéma, ne ressemble pas physiquement à son presque homonyme Éric Rohmer.

L'aérien et longiligne papa des "Contes Moraux" et des "Comédies et Proverbes" n'a ni la barbe ni la solidité désormais fragile d'un Michael Lonsdale. Mais celui-ci, à son meilleur meilleur, retrouve la bienveillance amusée, la curiosité débonnaire de celui qui fut la pierre angulaire de la dite "Nouvelle Vague".

"Maestro" raconte le tournage du dernier film d'Éric-Cédric, "Les Amours d'Astrée et de Céladon". Cette adaptation d'un roman pastoral du XVIIe siècle, qui contait sur plus de 5000 pages les tendres amours de bergères et de bergers gaulois, fut l'ultime défi juvénile d'un homme totalement libre au pays du CNC et de l'avance sur recettes.

Projeté par un quiproquo dans ce cinéma à nul autre pareil, loin du bling bling dont il rêvait quand il a choisi ce métier, Henri, un jeune comédien ambitieux, prêt à tout pour réussir, va se laisser apprivoiser par le vieux jeune homme de la rue Pierre Ier de Serbie, se laisser conquérir par la beauté de sa démarche.

Léa Fazer a beaucoup travaillé avec Jocelyn Quiévrin, modèle du personnage d'Henri et, avant sa tragique disparition, a écrit avec lui le scénario de "Maestro" où il se souvient de sa participation aux "Amours d'Astrée et de Céladon".

Le spectateur "lambda", qui a peu pratiqué Rohmer, ou ne le connaît ni de nom ni de renom, s'identifiera à Henri et, comme lui, sera proche du fou-rire devant les méthodes rovériennes et la bizarrerie de jeu de ses éthérées comédiennes. Puis, peu à peu, il devrait commencer à comprendre qu'il est peut-être passé à côté de quelque chose.

Henri-Jocelyn, c'est ici Pio Marmaï, qu'on apprécie pour la première fois à une valeur plus juste et qui sait insuffler une part tragique à son personnage dont l'insolence est tempérée par son bonheur de séduire et d'être séduit, et sur lequel plane un destin bête de mort prématuré.

Film de facture classique, cherchant à convaincre plus qu'à proposer, "Maestro" reçoit pourtant par instants des éclats de grâce rohmérienne... On pense, par exemple, aux scènes où Pio Marmaï rend visite à Michael Lonsdale. Surtout, Léa Fazer redonne espoir à ceux qui n'osaient pas pensé qu'il puisse y avoir un "après-Rohmer".

Désormais, grâce à elle, on sera convaincu que son beau cinéma d'espiègle lettré ne s'évanouira pas complètement et qu'il connaîtra de nouveaux avatars.

Dans le film de Léa, on suppose qu'Éric aurait aimé les comédiens qu'elle a choisi pour être "rohmériens". On pense à Déborah François, à Micha Lescot et à un acteur décontracté dont on reparlera, Nicolas Bridet.

"Maestro" de Léa Fazer est un film qu'on est content d'aimer et qui donne furieusement envie de revoir "Les Amours d'Astrée et de Céladon".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=