Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trap Street
Vivian Qu  août 2014

Réalisé par Vivian Qu. Chine. Drame. 1h33 (Sortie le 13 août 2014). Avec Lu Yulai, He Wenchao He, Yong Hou, Zhao Xiaofei, Xiang Qun et Liu Tiejian.

Vivian Qu, productrice de films importants comme "Black Coal", est une fer-de-lance du cinéma indépendant chinois. "Trap Street" en sera une nouvelle preuve.

Commencé dans l'insouciance, se promenant au gré des déambulations cartographiques de son jeune héros dans Nankin, le film fournit un portrait impressionniste d'une grande ville chinoise où l'on sent que le bruissement de la modernité fait face à l'inertie, voire la résistance, du monde d'avant, celui d'un système D communiste dans lequel les habitants avaient fini par trouver un point d'équilibre, celui qui rend les choses vivables.

Mais Liu Qiuming va découvrir qu'il y a un envers du décor et "Trap Street" cessera vite d'être une balade fantaisiste pour devenir un véritable "thriller", un film angoissant où tout ce qui lui paraissait des certitudes s’évanouit, où la réalité devient mouvante et cauchemardesque, où l'insouciance fait place à une méfiance paranoïaque.

Fini le temps du zoo et des auto-tamponneuses pour un jeune homme amoureux : désormais, il faut traquer les hypothétique micros ou caméras dans la chambre d'hôtel où l'on emmène sa "petite amie"...

En anglais, "Trap Street" signifie "rue piège". L'expression désigne une rue qui n'existe pas qui est inventée pour piéger des délinquants virtuels. Ici, c'est tout le contraire : le jeune homme, cartographe avide de GPS, découvre une rue qui existe mais qui n'est pas répertoriée. Quel secret cache-t-elle ? Pourquoi a-t-il fallu qu'il tombe amoureux d'une inconnue qui travaille dans cette rue et qu'il cherche à rencontrer "par hasard" comme dans une comédie romantique ?

Dans la Chine de Vivian Qu, où les revues féminines sont rédigées exclusivement par des hommes, l'amour est incompréhensible. Comment expliquer à un policier qu'on ne fait pas de l'espionnage mais qu'on guette la sortie de celle qu'on aime ?

"Trap Street" est le récit d'une innocence perdue. Comme Liu Quiuming, bien des jeunes Chinois nés après le maoïsme s'imaginent que le "monde nouveau", avec ces promoteurs qui n'ont aucune pitié pour les vieux quartiers de Nankin, a déjà fait s'effondrer l'ancien. Mais, si on peut installer des systèmes de sécurité privés partout, utiliser des clés USB, jouer à des jeux vidéos ou "chater" sur internet, cela ne signifie pas que la "liberté" a gagné.

Parabole pessimiste, avec son filmage "antonionien", "Trap Street" de Vivian Qu n'est pas encore sorti en Chine. La réaction des autorités sera intéressante : n'y verront-ils qu'un "thriller", un suspense bien mené avec un jeune acteur, Lu Yulai, bon exemple du jeu chinois à la fois très rentré et très expressif, ou une attaque en règle contre l'ambivalence du pouvoir politique qui n'entend pas perdre le contrôle de sa société ?

Reste qu'après "Touch of Sin", "Black Coal", "People Mountan People Sea", "Les Trois sœurs du Yunnan" sans parler des films à grand spectacle comme "Detective Dee", "Trap Street" démontre que, dans le domaine cinématographique aussi, la Chine s'installe peu à peu à la première place mondiale.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=