Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Impression, soleil levant
Musée Marmottan-Monet  (Paris)  Du 18 septembre 2014 au 18 janvier 2015

Pour le Musée Marmottan-Monet, le millésime 2014 revêt une double importance en ce qu'il marque le 80ème anniversaire de son ouverture ainsi que le 140ème anniversaire de la première présentation publique d'une oeuvre-phare du peintre Claude Monet dont il détient la plus importante collection mondiale.

Sous l'impulsion de son nouveau directeur Patrick de Carolis, ces deux événements ont dicté le choix thématique des deux expositions annuelles.

En premier lieu, avec l’exposition "Les Impressionnistes en privé" pour marquer l'ouverture publique du musée géré par l'Institut de France, issu du legs à l'Académie des Beaux Arts de la demeure du collectionneur et historien d'art Paul Marmottan, dont le fonds a été largement enrichi de dons privés.

Ensuite, l'exposition "Impression, soleil levant" est centrée sur la toile éponyme de Claude Monet, l'un des fleurons du musée qui détient la plus importante collection mondiale d'oeuvres de ce dernier, considéré comme scellant l'acte de naissance de l'impressionnisme.

Sous-titrée "L'histoire vraie du chef-d'oeuvre de Claude Monet", cette exposition ne se cantonne pas à une simple monstration dans le cadre d'une conjoncture commémorative.

En effet, elle contient un vrai propos scientifique, celui de la datation de l'oeuvre et de l'identification du motif, qui ont donné lieu à des interprétations erratiques, et présente la "biographie" d'une toile relatant toutes ses tribulations de sa genèse à son intégration muséale.

Impression, soleil levant : enquête dans le monde de l'art

Conçue sous le commissariat de Marianne Mathieu, adjointe au directeur en charge des collections du musée Marmottan Monet et de Dominique Lobstein, historien de l’art, l'’exposition réunit une soixantaine de peintures et d'oeuvres graphiques ainsi que de nombreux documents inédits qui permettent de retracer l'histoire et la vie d'une oeuvre à la manière très ludique d'une enquête policière.

Tout commence avec la genèse de l'oeuvre placée sous l'influence des marines et "soleils" des peintres émérites que sont Delacroix, Courbet, Boudin et Jongkind qui s'inscrivent, avec la découverte des "brouillards" anglo-saxons qu'il découvre lors de son séjour londonien en 1870-1871, des influences tutélaires de Monet.

La toile sans titre original, présentée en l'occurrence appariée avec une déclinaison effet de nuit ("Port du Havre, effet de nuit") un rarissime nocturne de Monet, est ensuite intitulée "Impression, soleil levant" puis devenue au fil du temps et des interprétations "Impression, soleil couchant" réalisée en 1874.

Se posent alors les questions "quand" et "quoi" à partir de deux données essentielles à savoir la certitude qu'il s'agissait d'une oeuvre peinte sur le motif en une seule séance et d'une vue du port du Havre et peut-être en 1972 ainsi qu'indiqué sur la toile par l'artiste.

Est relatée de manière didactique et commentée, l'enquête minutieuse et savante diligentée notamment par Donald W. Olson, professeur de physique et d'astronomie à l'université du Texas, à partir de données astronomiques et climatologiques et également par comparaison avec des photographies d'archives et des oeuvres de Monet et de Boudin, le port du Havre ayant été détruit pendant la Seconde guerre mondiale.

Et le verdict tombe : la toile, est un soleil levant sur le Grand quai du Havre peint le 3 novembre 1872, vers 7 h 35, depuis la chambre qu'occupait Monet à l'hôtel de l'Amirauté.

Cette oeuvre impressionniste fondatrice est présentée en 1874, lors de la première exposition de la Société anonyme coopérative d’artistes, avec "Le déjeuner" et "Boulevard des Capucines".

Outre les documents relatant sa réception critique, l'exposition se poursuit par les péripéties qui ont amené ce tableau, acquis en premier lieu par le collectionneur Edouard Hoschedé.

En effet, et nonobstant le fait qu'il fut sous-estimé au regard des autres oeuvres de Monet, telles "Les Tuileries", "Le Pont de l’Europe" et "Le train dans la neige", il a transité par plusieurs collections privées prestigieuses avant son intégration en 1940 dans les collections Marmottan.

L'exposition met également en évidence le revers de fortune critique de la toile qui, dans les années 1950, accède au rang de chef d'oeuvre.

Avant de se clore avec "Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt", réalisé pour le Salon de 1880, dont la composition, l'effet de brume et le soleil orangé évoquent ceux de "Impression, soleil levant".

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan-Monet

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan-Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=