Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Voix humaine
Théâtre de Nesle  (Paris)  octobre 2014

Monologue dramatique de Jean Cocteau dit par Sonia El Houmani dans une mise en scène de Bernard Belin.

C'était au temps où les téléphones étaient en bakélite et surtout avaient un fil. Il y avait des opératrices et il pouvait y avoir du monde sur la même ligne.

Alors, qu'arrivait-il quand l'amour ne tenait plus qu'à ce fil aléatoire, à un filet de voix grésillant à l'autre bout du combiné ?

Jean Cocteau, en 1930, a imaginé un monologue où l'on entend une femme qui découvre qu'elle est délaissée, suppliant l'être toujours aimé - que l'on n'entendra jamais - qui est encore à l'autre bout du téléphone.

À l'intérieur de son appartement à dominante rouge, la femme s’époumone en vain et son dernier "je t'aime" se perd au moment où son correspondant raccroche. Souvent joué par des "stars" de cinéma, oscarisées de surcroît, d'Anna Magnani à Ingrid Bergman en passant par Simone Signoret, le personnage imaginé par Cocteau s'enfonce dans les larmes, supplie, n'est plus au final qu'un long râle plaintif.

Dans la version mise en scène par Bernard Belin, Sonia el Houmani est plus en retenue. C'est une femme moderne et l'on pourrait presque remplacer le téléphone d'antan par le portable d'aujourd'hui.

Contrairement à la femme d'avant-guerre de "La Voix humaine", elle se tient longtemps droite, ne craque pas immédiatement et ne sombre jamais dans la supplication.

Texte dense, sans un mot de trop et conçu sans mots d'auteurs ni répliques trop écrites, "La Voix humaine" laisse à son interprète le choix des larmes et des cris. Actrice moderne, Sonia El Houmani se refuse à l'emphase, à la grandiloquence et à l'impudeur. C'est à ce prix que la pièce de Jean Cocteau peut encore toucher le spectateur de 2014.

Mais pour ne pas être totalement hors sujet, Bernard Belin encadre le texte de Cocteau par "l'Hymne à l'amour" chanté par Edith Piaf au début et à la fin de la pièce.

Chanson mythique, vantant la femme soumise à son amant, prête à toutes les humiliations pour le conserver, elle change de sens quand la femme désespérée, lovée sur son tapis rouge, l'écoute attentivement, comme premier exorcisme, pour lui éviter justement de s'humilier pareillement, et pour déjà lui faire faire un petit pas vers l'après-chagrin...

Au fond, "La Voix humaine" proposée par Bernard Belin et Sonia El Hamouni est peut-être la première version féministe de la pièce de Jean Cocteau.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=