Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Nègres
Théâtre National de l'Odéon  (Paris)  octobre 2014

Comédie dramatique de Jean Genet, mise en scène de Robert Wilson, avec Armelle Abibou, Astrid Bayiha, Daphné Biiga Nwanak, Bass Dhem, Lamine Diarra, Nicole Dogué, William Edimo, Jean-Christophe Folly, Kayije Kagame, Gaël Kamilindi, Babacar M’Baye Fall, Logan Corea Richardson, Xavier Thiam et Charles Wattara.

Pour parler des "Nègres" de Bob Wilson... il faut d'abord parler des "Nègres" de Jean Genet. Car, hélas, il y a un hiatus entre les deux.

D'abord, il faut aussi dire que la pièce de Jean Genet, qui lui avait été commandé, était, lors de sa création en 1959, une provocation en soi puisqu'elle ne devait être jouée que par des acteurs noirs à l'heure de la décolonisation. Dans sa langue poétique ultra-lyrique, Genet cherchait à vaincre les stéréotypes racistes sur ce qu'un noir était, alors que le livre de Franz Fanon datant de 1953, "Peau noire, masques blancs", était encore mal connu.

Genet se mettait sur les épaules un fardeau très lourd et, d'une certaine façon, "Les Nègres" n'atteint pas le but gigantesque visé. C'est une pièce plutôt faible, qui prétend passer par la "clownerie", alors que la drôlerie n'a jamais été le fort de l'auteur de "Querelle".

Loin d’être au niveau des "Bonnes" ou des "Paravents", "Les Nègres" est une oeuvre trop schématique, comptant avant tout sur l'énergie de ses acteurs. Et si les acteurs noirs de 1959, dont le grand Robert Liensol et les légendaires Toto Bissainthe et Darling Légitimus pouvaient, par leur présence, compenser le manque de chair de la pièce de Genet, on se doute qu'aujourd'hui, cloisonnés dans l'esthétique parkinsonienne, leurs petits-enfants ayant forcément oublié ce contexte ne puissent nourrir leur jeu de leur propre expérience, et habitent sans colère ce beau Barnum.

Chacun des personnages n'est dans cette version colorée, tellement stylisée qu'elle paraît quelque fois plus proche des clips de Mondino-Goude que du travail habituel de Robert Wilson, qu'un pantin décoratif, abstrait à l'image du "missionnaire" déguisé en clown blanc.

Le texte de Genet semble être aussi réduit à la portion congrue et l'on a du mal à suivre une histoire trop élaguée qu'il avait pourtant voulu simple et universel avec Village, l’assassin ou Vertu, la prostituée.

Reste au final une belle machinerie, foisonnante d'effets à laquelle on pourra quand même préférer le minimalisme de "The Old Woman", le précédent spectacle de Bob Wilson pour le Festival d'automne 2013, qui, même s'il abusait des répétitions, n'imposait pas un prologue aussi lent et inutile que celui qui amorce "Les Nègres".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=