Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Got A Girl
I Love You But I Must Drive Off This Cliff Now  (Bulk Recordings)  juillet 2014

Got A Girl est le nom du groupe qu’il ne faut pas confondre avec God Help The Girl (qui lui est un nom de disque et de groupe et de film), ce groupe sort un album intitulé I Love You But I Must Drive Off This Cliff Now qu’il ne faut pas confondre avec I Love You But I’ve Chosen Darkness (qui lui est un nom de groupe, ce qui est déjà pas mal). J’ai bien conscience que c’est un peu obscur comme introduction. Je vais recommencer, le meilleur moyen de vous faire oublier ce début calamiteux, c’est de remonter dans le temps, non je ne n’ai pas plus simple comme solution, j’en suis désolé.

Hop ! 88 miles par heure et nous voilà en 2001, le groupe Lovage sort un disque intitulé Music to Make Love to Your Old Ladie By. Derrière ce groupe se cache Nathaniel Merriweather, derrière ce nom se cache Dan the Automator, producteur de Deltron 3000, Gorillaz et d’Anaïs Croze (si si). Dan fait chanter Jennifer Charles d’ Elysian Fields et Mike Patton de Faith No More. Oui je sais, on dirait un peu l’annuaire. Lovage est un album "concept", si la pochette est une reprise, un hommage à celle de N°2 de Gainsbourg, l’intérieur est plus inspiré de Je t’aime moi non plus. Le concept : seize morceaux pour faire l’amour, seize morceaux qui donnent envie de faire l’amour, seize morceaux qui rendent le kiki tout dur… Et c’était totalement réussi, un disque à la fois libidineux et sensuel et surtout un bon disque mêlant pop, trip-hop qui, plus de dix ans plus tard, est toujours aussi band.… heu... est toujours aussi bien.

Retour dans la DeLorean DMC-12 modifiée et en 2014, Got A Girl est un groupe composé de l'actrice Mary Elizabeth Winstead et du producteur Dan the Automator qui, évidemment, fait beaucoup penser à Lovage, d’une part par sa composition, même si à de rares exceptions près, ici seule une femme chante, et d’autre part par le terme abordé : l’Amour. Mais si dans Lovage c’était l’Amour dans le sens de "faire le sexe", dans Got A Girl c’est plus dans le sens "sentiment d'affection et d'attachement envers un être". Vous me direz que l’un ne va pas sans l’autre mais ce n’est pas le sujet, je suis là pour parler de musique normalement, enfin théoriquement dirons-nous.

Nous sommes donc ici dans l’amour romantique, ce n'est pas encore l'amour courtois, y’a des limites, mais plutôt ce que l’on fait avec l'être aimé quand on n’est pas au lit, le plaisir d’être ensemble, de faire les foufous, d’échanger des petits bisous, de se dévorer du regard, de partager un coucher de soleil sur la mer à minuit (mais si c’est possible), de faire de longues promenades main dans la main le long de la Seine au pied de Notre Dame, de tout faire l’un avec l’autre même de prendre le métro et pour Invalides changer à Opéra. Oui la légère obsession pour Gainsbourg et la "french pop" est encore bien présente dans ce disque.

Même s’il est musicalement un peu moins inspiré que Lovage, on retrouve avec plaisir ce mélange savant entre pop, trip-hop et arrangements de cordes, qui rend le disque difficilement classable dans un genre. D’ailleurs la version "Deluxe" qui propose en accompagnement un second disque avec les versions instrumentales des chansons, s’écoute avec le même plaisir que les versions chantées. Mais ce serait quand même vraiment dommage de se priver de la voix douce et irrésistible de Mary Elizabeth Winstead, certes moins sexy et voluptueuse que celle de Jennifer Charles mais qui ne manque pas de charme et qui est parfaite dans son rôle de girl next door sensuelle à béret, french pop oblige.

Contrairement à Lovage, vous pouvez écouter ce disque des deux mains - #sivousvoyezcequejeveuxdire - et chaque morceau trouvera sa place sur la mixtape que vous ne manquerez pas de réaliser pour tenter de séduire l’être aimé et pour information, ne perdez pas de temps avec ça, j’ai essayé et ça ne marche absolument pas du tout les mixtapes.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Got A Girl
Le Facebook de Got A Girl


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=