Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce DolcEVITA
Théâtre des Feux de la Rampe  (Paris)  novembre 2014

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Stéphan Druet, interprété par Sebastiàn Galeota.

"DolcEVITA". Peut-être le seul reproche à adresser à la pièce est-il ce jeu de mot érigé en titre. En effet, Eva Perón n'est nullement présentée comme une personne douce mais bien au contraire riche en paradoxes.

Et il y eut certes bien un lien entre Evita et l'Italie des années 60, mais cet épisode n'est pas évoqué dans cette pièce qui retrace la vie d'une des grandes figures emblématiques de l'histoire argentine récente.

Eva Duarte, jeune fille issue de la classe populaire pauvre, monte à Buenos Aires à l'âge de 15 ans pour tenter sa chance dans les milieux du spectacle. Sa beauté lui permet de passer de bras en bras, de rencontrer des personnalités influentes, et ainsi commencer au théâtre. Ce sera à la radio qu'elle percera.

A l'occasion d'un gala en faveur des rescapés d'un tremblement de terre, elle rencontre le colonel Juan Perón un an avant que celui-ci n'accède au pouvoir.

Dans le rôle d'Evita, on retrouve l'acteur argentin Sebastiàn Galeota, inoubliable dans le rôle d'Ottavia de La Blanca dans "Amor Amor à Buenos Aires", déjà écrit et mis en scène par Stéphan Druet.

Danseur ou jongleur, il réalise ici un tour de force en tant qu'acteur puisque tout le bas de son corps est immobilisé dans une robe immense, sculpture de tissu, qui est aussi l'unique décor du plateau. Evita est en effet un personnage historique, mais en Argentine elle demeure encore à ce jour une icône qui cristallise toutes les passions politiques.

Sebastiàn Galeota vit son personnage autant qu'il ne l'interprète. C'est uniquement par la modulation de sa voix, les traits de son visage, les mouvements de ses épaules, de ses bras et de ses mains que toute la passion du personnage va, une heure durant, transparaître. Cette immobilité, jointe aux mouvements parfois outranciers de la passionista politique, fascine.

Le texte écrit par Stéphan Druet est vif, précis et néanmoins empreint d'humour. Stéphan Druet a travaillé trois mois à Buenos Aires sur la mise en scène de "Une visite inopportune" de Copi, son texte peut donc se targuer du sérieux de l'approche historique, de la distance du point de vue d'un européen sur une figure politique d'un autre pays, mais aussi d'un point de vue plus subjectif amené par les témoignages de ses interlocuteurs argentins.

Découpé en courtes scènes, on suit donc un parcours de vie comme à travers les confidences qu'Evita livrerait à son coiffeur.

Il convient aussi de saluer tout le travail effectué en amont par l'équipe qui a travaillé sur la pièce : la perruque monumentale, réalisée par Micki Chomicki, qui complète le costume réalisé par Franck Sorbier, le masque dessiné par Julie Poulain et les maquillage de Jordy Make up qui établissent la distance entre personnage public et la personne privée, enfin les lumières de Christelle Toussine et les images de Gaston Marcoti et de Dan Rapaport qui, projetées sur la robe, replacent le personnage intime au coeur de la grande Histoire.

"DolcEVITA" fait le pari de l'économie dans les déplacements et les décors, pour se concentrer sur le texte et l'interprétation sans faille de Sebastiàn Galeota qui hypnotise les spectateurs. Fascinant!

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=