Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Ting Tings
Super Critical  (Finca Records)  novembre 2014

Tiens tiens, revoilà les Ting Tings. Depuis le hit planétaire de 2008 "Shut up and let me go" (extrait de l’inaugural We started nothing, numéro un en Angleterre et vendu à près de deux millions d’exemplaires), c’est pourtant précisément ce qu’on leur demandait. Quatre autres petits tubes d’électro-pop eighties et de dance-rock et puis s’en vont… après autant de millions de singles vendus ("Great DJ", "That’s not my name", "Be the one", "We walk").

La faute aux Sounds from Nowheresville, un titre qui résume moins la vacuité de leur inspiration au moment de franchir le cap fatidique du second effort, que leur volonté de faire table rase d’un passé devenu trop lourd à porter. À en juger par la pochette, le duo indie pop mancunien était mort ou presque, zombifié par leur label (Columbia) et son appétit de bis repetita. Une pression à laquelle Jules De Martino et Katie White avaient répondu par un pied de nez, ou plutôt un grand écart entre R’n’B et techno cheap (le morceau "Hands" produit par Calvin Harris), aussi maladroit que douloureux pour nos oreilles. Un échec critique et commercial.

Revenus de nulle part, ces sauvageons adeptes du Do it yourself et de l’autodérision sont allés voir ailleurs en gardant pour seul fil conducteur, le dancefloor. Mais avec le disco-funk éculé de Super Critical, The Ting Tings tend la barre de lap-dance pour se faire battre. Un énième virage musical négocié en six mois depuis Ibiza avec la complicité d’Andy Taylor, guitariste de Duran Duran, qui comporte toutes les caractéristiques du Reflex, stéréotypes, rapidité (neuf titres seulement), sans le côté involontaire. Comment ne pas voir dans ceux que l’on croyait jadis frondeurs, les nouveaux suiveurs opportunistes d’un style dont Daft Punk est légataire universel depuis 2013 ?

Soit une paire de sous "Get Lucky" ("Daughter", "Do it again"), lorsqu’il ne s’agit pas d’une tentative de plagiat ("Wrong Club") pillant au passage la légende du Phoenix (les gimmicks synthétiques de "Communication" et "Failure" empruntés au "Too young" des versaillais). Au cours de cet infortuneux hold-up, le groupe nous rend néanmoins la monnaie de notre pièce avec "Only love", seul billet doux susceptible de raviver la flamme des premiers émois.

Ensoleillé à défaut d’être original, cet album de vacances n’est finalement qu’une façon de prolonger l’été, ce qui n’est pas forcément désagréable. Mais nous ne sommes pas tombés de la dernière pluie.

En concert à la Flèche d’Or le 21 novembre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
The Ting Tings en concert au Festival La Route du Rock 2008
The Ting Tings en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Ting Tings en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
The Ting Tings en concert à Paléo Festival #34 (2009)
The Ting Tings en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)

En savoir plus :
Le site officiel de The Ting Tings
Le Soundcloud de The Ting Tings
Le Myspace de The Ting Tings
Le Facebook de The Ting Tings


Christophe Gatschiné         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=