Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Danse du Diable
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  novembre 2014

Seul en scène de Philippe Caubère.

Créé en 1981, ce spectacle mythique est à la fois le même et un autre que celui d'origine. Philippe Caubère, 33 ans après, n'est plus un jeune homme revisitant son enfance et son adolescence finalement encore assez proche.

Quand il interprète aujourd'hui sa mère et toute la galerie de personnages marseillais l'entourant, il est souvent plus âgé que ses modèles et ceux qui venaient à peine de disparaître ou étaient encore en vie sont maintenant perdus dans les brumes de ses souvenirs déjà lointains.

Si "La Danse du Diable" conserve toute sa force scénique et son pouvoir d'amuser et d'émouvoir, elle a gagné - patine du temps oblige - en profondeur. D'une certaine façon, le diable a gagné, ou plus exactement croyait avoir gagné, et ce retour de Philippe Caubère est un dernier combat décisif contre lui.

Avec ses références désormais historiques, du général de Gaulle à Jean-Paul Sartre, on pouvait craindre qu'il y ait désormais un hiatus entre l'auteur-acteur et son public qui n'a pas vécu l'époque où De Gaulle et Sartre se battaient comme chat et chien sur les théâtres politiques des années 1950-1960.

Et pourtant, c'est le contraire qui se passe. Même si une bonne moitié de ses auditeurs aurait besoin de Wikipédia pour savoir de quoi il parle, le fossé ne s'est pas creusé et tout le monde rit de bon cœur quand le petit Ferdinand Faure, dans sa chambre close, communique avec François Mauriac ou singe Malraux faisant entrer Jean Moulin au Panthéon...

Les plus jeunes encore découvriront tout ce qu'une génération de comiques communautaires, de Michel Boujenah à Gad Elmaleh, doit à la mère marseillaise de Philippe Caubère dans l'invention de leur mère pied-noir. Les autres s'amuseront de la description de ce cours de comédie soixante-huitard dans lequel le comédien fait ses premières armes ante-Mouchkine.

Le retour de cette "Danse du Diable" menée toujours tambour battant, c'est aussi une source de nostalgie pour une époque morose comme celle des années 2010 : s'y lit une France en mouvement, où les grands hommes faisaient rêver les petits bonhommes et les poussaient à s'inventer un destin presque aussi glorieux que le leur...

Acteur indépassable, qui n'avait rien perdu de sa superbe dans "Marsiho", son spectacle théâtral le plus récent qui traitait de Marseille vu par le grand écrivain André Suarès, Caubère est capable de faire un grand pas dans le passé.

On espère et on attend de lui qu'il fasse bientôt un grand saut dans un présent futur où, sans nul doute, il aura aussi beaucoup de choses à faire passer au tamis de son immense talent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=