Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Danse du Diable
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  novembre 2014

Seul en scène de Philippe Caubère.

Créé en 1981, ce spectacle mythique est à la fois le même et un autre que celui d'origine. Philippe Caubère, 33 ans après, n'est plus un jeune homme revisitant son enfance et son adolescence finalement encore assez proche.

Quand il interprète aujourd'hui sa mère et toute la galerie de personnages marseillais l'entourant, il est souvent plus âgé que ses modèles et ceux qui venaient à peine de disparaître ou étaient encore en vie sont maintenant perdus dans les brumes de ses souvenirs déjà lointains.

Si "La Danse du Diable" conserve toute sa force scénique et son pouvoir d'amuser et d'émouvoir, elle a gagné - patine du temps oblige - en profondeur. D'une certaine façon, le diable a gagné, ou plus exactement croyait avoir gagné, et ce retour de Philippe Caubère est un dernier combat décisif contre lui.

Avec ses références désormais historiques, du général de Gaulle à Jean-Paul Sartre, on pouvait craindre qu'il y ait désormais un hiatus entre l'auteur-acteur et son public qui n'a pas vécu l'époque où De Gaulle et Sartre se battaient comme chat et chien sur les théâtres politiques des années 1950-1960.

Et pourtant, c'est le contraire qui se passe. Même si une bonne moitié de ses auditeurs aurait besoin de Wikipédia pour savoir de quoi il parle, le fossé ne s'est pas creusé et tout le monde rit de bon cœur quand le petit Ferdinand Faure, dans sa chambre close, communique avec François Mauriac ou singe Malraux faisant entrer Jean Moulin au Panthéon...

Les plus jeunes encore découvriront tout ce qu'une génération de comiques communautaires, de Michel Boujenah à Gad Elmaleh, doit à la mère marseillaise de Philippe Caubère dans l'invention de leur mère pied-noir. Les autres s'amuseront de la description de ce cours de comédie soixante-huitard dans lequel le comédien fait ses premières armes ante-Mouchkine.

Le retour de cette "Danse du Diable" menée toujours tambour battant, c'est aussi une source de nostalgie pour une époque morose comme celle des années 2010 : s'y lit une France en mouvement, où les grands hommes faisaient rêver les petits bonhommes et les poussaient à s'inventer un destin presque aussi glorieux que le leur...

Acteur indépassable, qui n'avait rien perdu de sa superbe dans "Marsiho", son spectacle théâtral le plus récent qui traitait de Marseille vu par le grand écrivain André Suarès, Caubère est capable de faire un grand pas dans le passé.

On espère et on attend de lui qu'il fasse bientôt un grand saut dans un présent futur où, sans nul doute, il aura aussi beaucoup de choses à faire passer au tamis de son immense talent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=