Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Parquet Courts
Grand Mix  (Tourcoing)  jeudi 13 novembre 2014

Depuis les années 60, la ville de New York ne fut pas chiche pour jumeler musique et décadence urbaine. Chaque décennie fut ainsi marquée par des groupes révolutionnaires composés par des prophètes des temps modernes adeptes du spleen urbain.

Tout le monde le sait, le Velvet Underground a laissé une empreinte indélébile au coeur des sixties. Television intellectualise le punk dans les années 70, tandis que le hip-hop émerge à l'aube des années 80. Puis les dérives sonores de Sonic Youth explosent dans les nineties, avant de laisser place aux Strokes début 2000.

Toujours loin d’être avare, la grosse pomme gardait le meilleur pour la fin avec un groupe aussi brillant que ses prédecesseurs, tout en se payant le luxe d'en être la parfaite synthèse. Ce groupe, c'est Parquet Courts, et leur troisième album Sunbathing Animal est le grand disque rock de cette année.

Le concert de ce soir était donc particulièrement attendu et fut à la mesure de nos attentes. Parquet Courts débute d'entrée de jeu avec un "Ducking & Dodging" tendu et témeraire qui donne le ton : ce soir ce sera punk. Oui, mais pas seulement ! De part la sincérité de leurs propos, des morceaux comme "Dear Ramona" crève le coeur, au même titre que des inédits de leur prochain opus Content Nausea qui sort le 8 décembre sous le nom de Parkay Quarts.

La majorité des chansons interprétées sont néanmoins tirées de Sunbathing Animal et confirment l’évidence, Parquet Courts est bel et bien le nouveau pilier new yorkais. Un titre aussi simple et efficace que "Instant Disassembly" devrait mettre tout le monde d'accord.

On notera un changement de line-up avec l'arrivée d'une batteuse, tout aussi primitive que Max Savage qui, elle aussi, garantit un jeu sans afféterie et sans roulements.

Programmé dans le cadre du festival des Inrockuptibles, le concert ne dépassera pas les 50 minutes, on regrettera donc de ne pas entendre "She's rolling" et "Raw milk", mais qu'importe ce fut grandiose et pour la première fois depuis longtemps, cela donne envie de danser et de baiser comme un mec cool !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Light Up Gold de Parquet Courts
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
La chronique de l'album Wide Awake! de Parquet Courts
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Parquet Courts en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Parquet Courts en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Parquet Courts en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Parquet Courts
Le Soundcloud de Parquet Courts
Le Myspace de Parquet Courts
Le Facebook de Parquet Courts


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=