Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Baal
Volker Schlöndorff  novembre 2014

Réalisé par Volker Schlöndorff. Allemagne. Comédie. 1h28 (Sortie le 26 novembre 2014). Avec Rainer Werner Fassbinder, Sigi Graue, Margarethe Von Trotta, Günther Neutze , Miriam Spoerri, Marian Seidowsky, Irmgard Paulis et Carla Egerer.

S'il y a eu un miracle allemand dans les années 1960-70, il n'a pas pris la forme d'une BMW ou d'une machine-outil, mais le nom d'un homme : Rainer Werner Fassbinder.

Même si la veuve Brecht et ses héritiers n'ont pas trouvé "Babel" conforme à l'esprit de la pièce du grand Berthold, et ont condamné le film à quarante années de purgatoire, sa résurrection apporte une nouvelle preuve du génie de Fassbinder.

Ce n'est pas faire offense à Volker Schlöndorff d'écrire qu'il signe le film mais que celui-ci porte partout la marque indélébile de l'auteur de "Lili Marleen".

1969-1970, c'est le moment où Fassbinder fait définitivement irruption dans le cinéma avec une série impressionnante d'oeuvres majeures : "Les Dieux de la peste", "L'amour est plus fort que la mort", "Prenez garde à la Sainte Putain".

"Baal", histoire d'un poète à la fois destructeur et auto-destructeur qui traverse l'Allemagne en côtoyant les bouges comme les bourgeois, paraissait n'attendre que Fassbinder. Il est Baal, une étoile noire qui brille malgré tout d'un feu vif qui le calcine et qui va briller jusqu'à s'éteindre en ayant semé les flammes de ses mots pour le malheur de tous ceux qui se seront trop approchés de lui.

À ses côtés, la jeune Margarethe Von Trotta, elle aussi future réalisatrice qui va compter, illumine le personnage de Sophie. Toute la distribution annonce la décennie de la renaissance du cinéma allemand. On y aperçoit Hanna Schygulla, Gunther Kauffman et même Peer Raben, son futur musicien.

Cette pièce de jeunesse de Brecht, écrite à 20 ans, était idéalement faite pour le jeune Fassbinder alors âgé de 35 ans. Conté comme une ballade moderne retraçant la courte vie d'un poète incandescent, "Baal" de Volker Schlöndorff respecte la première version du drame de Brecht, qui fit de son personnage un pur anarchiste et pas seulement le jouet des forces sociales dérangées par sa poésie.

Dans le flot des films actuels qui dérivent semaine après semaine, "Baal" paraît aller à contre-courant. Tout y respire la nécessité et d'abord, cette nécessité artistique dont il semble que la recette ait été perdue.

Fassbinder crève l'écran et l'on pourra lire le film comme une prémonition documentaire de son propre destin. Volker Schlöndorff sait s'effacer devant cet albatros à la triste figure, mais c'est tout de même lui qui fixe à jamais sur la pellicule ces âmes fortes et ces corps vils.

"Baal" de Volker Schlöndorff est un film qui a quarante ans, mais qui semble en avoir cent de moins que tout ce qui se croit moderne parce qu'estampillé 2014.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=