Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La ville
Théâtre de la Colline  (Paris)  novembre 2014

Comédie dramatique de Martin Crimp, mise en scène de Rémy Barché, avec Marion Barché, Myrtille Bordier, Louise Dupuis et Alexandre Pallu.

Double actualité parisienne pour le dramaturge anglais Martin Crimp et deux propositions radicalement différentes, aux antipodes formelles l'une de l'autre, ce qui, a priori, n'est pas fondamentalement aberrant compte tenu de l'hétérogénéité de ses partitions.

Mais si la création de son dernier opus en date "Dans la République du bonheur" par le collectif d'acteurs le Théâtre des Lucioles bénéficie de l'exubérance de la mise en scène parodique, performative et musicale de Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier, l'ascétisme conceptuel guide Rémy Barché dont les parti-pris de mise en scène de "La ville" rendent incompréhensible une partition absconse pour qui n'en connaît pas les dernières répliques.

Ecrite en 2007, cette pièce devenue un classique crimpien s'ouvre par une scène conventionnelle, en l'occurrence un couple qui évoque les événements de leur journée, mais de manière singulière puisque narrativisée : le couple n'échange pas mais rapporte des conversations échangées avec des tiers.

Les scènes suivantes qui semblent s'inscrire dans un quotidien et une linéarité chronologique sont subverties par la survenance d'étrangetés, un peu à la manière pintérienne, dans la teneur des propos ou l'immixion de personnages inattendus voire incongrus, qui va progressivement désagréger la situation et saborder l'illusion théâtrale pour pointer la vraie thématique.

De plus, le thème du délitement du couple n'est qu'un leurre. Martin Crimp ne s'intéresse pas ni aux individus ni à leurs petites histoires. "La ville" ne concerne pas des êtres vivants mais l'acte d'écriture et le processus de création fictionnelle et l'opus se présente comme la représentation du paysage mental du personnage principal, une arlésienne, qui est l'auteur dans une déclinaison pirandellienne symétrique.

Car ce ne sont pas les personnages qui sont en quête d'auteur mais l'auteur qui est en quête de personnages de papier pour peupler "sa ville" terme symbolique pour désigner l'oeuvre en cours d'écriture et ce qui se passe sur le plateau représente le paysage mental de l'auteur.

Or, avec la collaboration de Adèle Chaniolleau, Rémy Barché opte pour un contrepoint dramaturgique dès les premières répliques, avec un jeu d'acteur anti-naturaliste et anti-réaliste avec une gestuelle et une scansion distanciées qui ressortissent à l'étrangeté, l'absurde et l'irréalité, et qu'il surligne ensuite de manière appuyée par des éléments scénographiques - tels des objets à l'échelle modifiée, l'emploi de fumigènes, une fistule géologique et même le "truc" de la chaise invisible.

Le processus ainsi désamorcé, et nonobstant l'investissement des jeunes comédiens de la troupe de la Comédie de Reims, Marion Barché, Alexandre Pallu, Louise Dupuis et Myrtille Bordier, la sollicitation intellectuelle vite émoussée se mue en attentisme devant ce surenchérissement dans l'absurde qui dure près de deux heures avant le pseudo-dénouement.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=