Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gaby Baby Doll
Sophie Letourneur     (décembre 2014) 

Réalisé par Sophie Letourneur. France. Comédie dramatique. 1h28 (Sortie le 17 décembre 2014). Avec Lolita Chammah, Benjamin Biolay, Félix Moati, Pascal Joyeux, Benasser Kandoussi, Jean-François Ducrot, Dorothée Lécuyer et Frédéric Comaille.

Depuis "La Vie au Ranch", en passant par "Le Marin masqué" et "Les Coquillettes", Sophie Letourneur a toujours été bien accueillie sur Froggy's Delight.

Une fois encore, mais peut-être avec un peu plus de réserves qu'à l'accoutumée, son dernier film, "Gaby Baby Doll" fera l'objet d'une attention particulière.

Les aventures microscopiques de Gaby, qui valent évidemment bien mieux que celles de Mauricette qui n'attend plus qu'une allumette, vont donc occuper presque 90 minutes des plus téméraires spectateurs.

Ceux qui ont survécu aux "Coquillettes" - qui collaient quand même un peu au fond de la casserole - et qui rêvaient de rencontrer un "nouveau marin masqué", seront un petit peu déçus par ce moderne conte de fée. Car, même s'ils ne sont pas plus malins que Gaby, ils comprendront plus vite qu'elle que ce barbu à gros pull Jacquart, personnifié avec toute la mollesse dont il est capable par Benji Biolay, est "Le" prince charmant.

Seule, abandonnée par tous ses copains bobos parisiens en pleine nature hostile bourguignonne, Gaby a la pétoche... Elle aussi, comme dans la chanson, "peut pas dormir la nuit". Alors, elle cherche la solution à ses peurs nocturnes et BB finit par s'imposer comme la plus nounours, la plus balbutiante, la plus surprenante.

On ne révèlera pas comment tout ça s'achèvera, mais on pourra confirmer qu'il s'agit d'un happy end à particules tiré par les cheveux gras du chanteur le plus post-gainsbourien du moment. Depuis "Didine", le chef d'oeuvre de Vincent Dietschy, Benjamin Biolay traîne souvent sur les plateaux cinémas. Qu'y fait-il ? En fait-il plus que Dutronc Jacques en son temps ?

En tout cas, dans "Gaby Baby Doll" de Sophie Letourneur, il essaie avec bonne volonté de jouer le rôle que la malicieuse lui a alloué. Alors, il n'hésite pas à proférer des répliques inoublialbes : ainsi, entrant dans l'épicerie-boulangerie du village, il demande à la vendeuse si "elle a des pépitos". La réponse étant hélas négative, il accepte avec élégance de prendre, en remplacement, un paquet de palmitos.

C'est à ce genre d'épreuves initiatiques que l'on reconnaît les grands films modernes. Avec en cadeau généreux, la répétition d'une autre figure de style que Sophie Letourneur pourrait breveter : le pipi accroupi.

Lolita Chammah, grâce à BB, découvre la nature verte et répétitive de la Bourgogne profonde et devant ce bon air qui pénètre ses poumons urbains et noircis par la cigarette, elle est soudain pris d'envies pressantes. Combien de fois fera-t-elle ainsi son pissou dans la campagne ?

On encouragera "Gaby Baby Doll" à concourir au César de la meilleure "pisseuse" et l'on pariera que Lolita Chammah raflera le trophée haut la main, pour ne pas dire autre chose de plus inconvenant ou de plus trivial.

Les contempteurs du cinéma français en seront pour leurs frais : "Gaby Baby Doll" de Sophie Letourneur est la preuve de la vitalité inouïe du seul cinéma mondial qui peut attirer des spectateurs avec un chanteur mal réveillé, la fille d'Isabelle Huppert et un bon gros toutou encore plus cabot que le duo réuni.

Le cinéma de Sophie Letourneur a un charme certain et un toupet hors du commun. Transformer une histoire qui tiendrait sur un brin d'herbe en une épopée d'une nunucherie époustouflante dans laquelle les protagonistes prononcent un mot à la minute n'est pas à la portée de la première trentenaire cinéaste venue.

Aidée par la belle photo de Jeanne Lapoirie et la musique de Yongjin Jeon | rien de moins que le compositeur de Hong Sang-soo ! - , la grande Sophie ajoute une nouvelle pierre fantaisiste à une œuvre qui n'est pas près de ressembler à une œuvre connue.

En sortant de "Gaby Baby Doll" de Sophie Letourneur, le spectateur reviendra d'un voyage dans une autre dimension, celle où l'on n'a pas besoin d'un tétraplégique mondain affublé d'un imitateur francophone d'Eddie Murphy pour réussir une grande comédie déjantée.

Pas non plus besoin d'effets spéciaux ni de Dany Boon. Avec rien, et pas même un scénario qui se tient, Sophie Letourneur fait du cinéma. Enfin, peut-être.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=