Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce C'est Noël tant pis
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  décembre 2014

Comédie écrite et mise en scène par Pierre Notte, avec Bernard Alane, Brice Hillairet, Silvie Laguna, Chloé Olivères et Renaud Triffault.

C'est le repas de Noël. Les deux fils sont venus. L'un avec sa femme, la pièce rapportée. On cherche partout la grand-mère qui a disparu. C'est le point de départ qui mettra bientôt le feu au poudre et fera éclater la cellule familiale.

Après la semi-déception de "Perdues dans Stockholm", voici Pierre Notte à son meilleur niveau dans une pièce saignante, cinglante et dévastatrice où personne n'est ménagé.

Malgré tout, sous les épines (du sapin), se cache une grande tendresse pour ses personnages mais le microcosme familial, une fois de plus, n'est pas épargné.

Une scénographie astucieuse de Natacha Le Guen de Kerneizon qui transforme le sapin en table de Noël, des lumières de Marc Torrente qui installent une ambiance intimiste, des costumes réussis de Colombe Lauriot Prévost, des acteurs tous excellents : tous les ingrédients sont réunis pour donner à "C'est Noël tant pis" des allures de comédie amère où les rires font table commune avec les larmes. Une histoire profondément humaine d'amour mal exprimé.

Comme pour "La Chair des tristes culs", la verve de Pierre Notte, plus en forme que jamais, et son style inimitable, qui jongle avec les mots et impulse au dialogue son tempo, font mouche.

L'écriture circulaire ressasse les manies et les failles de cette famille qui, même s'il arrive qu'elle se déchire, se tient chaud et avance. Et une réplique géniale résume presque toute la pièce : "Les enfants, on croit qu'ils vont vous mordre ; en fait, ils vous embrassent".

Les comédiens s'en donnent à coeur joie. Silvia Laguna est vraiment épatante dans une partition qui, contrairement au précédent spectacle, lui permet de montrer une large palette de jeu.

Elle forme avec Bernard Alane, qu'on avait pas revu dans l'univers de Pierre Notte depuis "Pour l'amour de Gérard Philippe" un couple magistral. Celui-ci offre une prestation mémorable, maîtrisée d'un bout à l'autre et d'une finesse exquise.

Les deux fils sont interprétés par Brice Hillairet (Tonio), formidablement touchant comme toujours et un nouveau venu dans l'univers Notte : Renaud Triffault, vraiment très convaincant avec son personnage de Nathan "cocotte-minute" qui finit par exploser. Belle révélation.

Enfin, Chloé Olivères est extraordinaire comme toujours : drôle sans trop en faire, poignante avec une puissance de jeu colossale. Bref, la perfection.

Fidèle à lui-même, l'auteur-metteur en scène charme avec quelques belles chansons interprétées efficacement en solo ou de manière chorale. Seule la dernière partie de la pièce s'essouffle un tantinet mais ce n'est pas suffisant pour gâcher notre plaisir. "C'est Noël tant pis" est un réjouissant jeu de massacre qui flingue large et parlera à chacun.

Une comédie féroce sur les conventions familiales et les ressentiments trop lourds à porter. Une brillante démonstration d'un Pierre Notte retrouvé pour un Noël à la fois délicieusement tendre et acide.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=